ob_8986f9_9782092581537

Résumé :

Es-tu prêt à embarquer pour un voyage extraordinaire ? Ce livre t’invite à sillonner les mers à la découverte de la diversité des pays du monde et de ses habitants. Ports de mer, ports fluviaux, ports urbains, ports de plaisance, ports de commerce, ports de pêche… Les ports sont des lieux de vie et de rencontres prodigieux, animés du mouvement incessant des bateaux et des gens qui y passent ou y travaillent.

 

Mon avis :

Après « Maisons autour du monde », ce  livre est encore plus beau.  Ce livre nous invite à sillonner les mers à la découverte de la diversité des pays du monde et de ses habitants.  Chaque double page nous entraîne ailleurs. On découvre des villes maritimes, des ports urbains, des ports fluviaux, des ports de pêche, des ports de commerce, etc… A travers les superbes illustrations modernes et colorée, on se rend compte de l’animation qu’il y a en ces lieux de rencontres et d’échanges et on réalise leur diversité. Il y a des tas de petits détails à observer et à chaque fois un petit quelque chose à retrouver.

Les illustrations sont très jolies et pleines de couleurs !Un voyage extraordinaire et passionnant ! Un documentaire ludique qui se lit comme un album. A découvrir sans attendre !

Publicités

51y1w50ljyl-_sy375_bo1204203200_

a7f362509791092111712_1_75

44bf068c

Mon avis :

Nous suivons nos 3 trappeurs Croquette, Mike et Georgie avec 4 jolies petites histoires.

Le premier tome se passe en hiver. Croquette, Mike et Georgie décident de domicilié dans un chalet en pleine forêt afin de vaquer à leur occupation favorite : la chasse.

Après la chasse, nos compagnons vont se mettre à pêcher dans le tome suivant.  Ce que les trois compagnons ignorent, c’est qu’un vieil indien, non loin de là, surveille leurs moindres faits et gestes.

Dans le 3e tome, Croquette, Mike et Georgie sont bien au chaud dans leur chalet lorsqu’ils s’aperçoivent que Coco, leur fidèle compagnon perroquet, a disparu. Ils  partent à la recherche de l’oiseau dans la nuit noire…

Et enfin, Après avoir découvert d’autres lieux de cueillette en compagnie de leur ami le vieux fou, Croquette, Mike et Georgie rentrent chez eux. À leur arrivée au chalet, ils se rendent compte que la porte est ouverte, que la chaise de Mike a été déplacée mais surtout qu’il manque la tablette de chocolat de Georgie ! En se dirigeant vers leur lit, ils découvrent une jeune fille endormie… mais qui est-elle ?

Vous allez vivre des aventures riches en révélation. Les dessins sont propres, soignés et colorés. Cela nous donne envie de parcourir les livres. Le public visé est bien entendu pour les jeunes enfants. Cela pourrait être leur première BD. Les parents peuvent accompagnés l’enfant lors de la lecture.

Pour finir, je trouve que c’est une chouette collection. C’est un scénariste, et dessinateur que je vais suivre. Je vous les conseille.

les-aventures-de-laink-et-terracid

Résumé :

Putain, on a fait une BD, c’est trop bien !

Laink et Terracid, c’est deux copains un peu bêtes et parfois même méchants qui font de sacrées conneries. Mais y a un million de gens sur YouTube qui les trouvent drôles dans des vidéos alors ils ont eu l’idée de faire une BD, et la voilà maintenant entre tes petites mains. Du Far West à la planète Mars, en passant par Martine qui passe le balai au bureau, tu devrais pas être déçu du voyage !

 

Mon avis :

Si vous ne connaissait pas ces deux potes, allez voir leur chaine Youtube !! Ce sont des déjantés qui jouent à des jeux vidéo. Avec eux, on se marre bien. Rien n’est pris au sérieux.

Ils ont créé aussi des Wankul, ce sont leur personnage dessiné qu’ils animent pendant leur vidéo. Ils ont créé beaucoup de montage avec ces petits personnages. D’ailleurs, dans la BD, nous retrouvons que des Wankuls.

Les histoires sont simples, drôles et bien réalisés. Elles sont aussi déjantées qu’eux ! A leur image.

C’est dommage que la BD se lit très rapidement ! En tout cas, c’est un bel premier ouvrage pour eux ! C’est un vrai plaisir de retrouver tous nos Wankul favoris! Espérons qu’il y ait une suite!

J00784.jpg

Résumé :

Depuis le Magicobus jusqu’aux gobelins en passant par les balais, baguettes magiques et autres boîtes à Flemme, ce livre permet d’explorer les coulisses de l’extraordinaire décor du Chemin de Traverse. Ce carnet magique comporte de nombreuses surprises à détacher et à déplier, dont le plan du Chemin de Traverse et un poster de La Gazette du Sorcier, mais aussi des Noises, Mornilles et Gallions à collectionner ainsi que des stickers.

 

Mon avis :

Ce livre est un vrai trésor pour les fans ! Cette collection de livre est magique. Chaque livre de la collection s’intéresse à un domaine en particulier. Il y en a un sur les animaux fantastiques, un autre sur les forces du mal, un sur l’univers de Norbert Dragonneau (Les Animaux fantastiques) et maintenant celui-ci. Dans chacun de ces livres, on trouve des tas d’informations sur l’univers d’Harry Potter, des explications qui permettent d’éclaircir certains points, des anecdotes de tournage, des tas de photographies, de magnifiques illustrations et toujours de belles surprises comme des petits livrets détachables, des posters, stickers, lettres, pages de journaux, etc… J’adore ! C’est génial de se replonger dans cet univers fascinant de cette façon !

J’ai aimé revisiter le chemin de Traverse en passant par le Chaudron Baveur. J’ai aimé faire mon petit tour chez Ollivander et (re)découvrir les baguettes célèbres de Poudlard. On y retrouve quelques objet détachable tel qu’un joli marque-page de la librairie Fleury et Bott ou encore une fiche de résultats de matchs de Quidditch. Il y a aussi de très beaux autocollants. On peut lire quelques pages de journaux ou encore découvrir les incontournables du magasin de farces et attrapes de Fred et George.

C’est assurément un livre à avoir dans sa collection ! Les fans vont adorer !

 

 

 

 

 

dracula-comics-usborne

Résumé :

Dans les hautes montagnes de transyslvanie vit le sinistre comte Dracula. Lorsque Jonathan Harker est invité au chateau, il découvre avec horreur que le comte projette de créer une armée de non-morts.

Le chasseur de vampire Van Helsinf pourra-t-il aider Jonathan et ses amis à contrecarrer le plan diabolique de Dracula, ou est-il déjà trop tard ?

Un suspens terrifiant pour cette bande dessinée à glacer le sang !

Mon avis :

Dracula, grand classique de la littérature n’est pas un livre à mettre en toutes les mains. Néanmoins, grâce aux éditions Usborne et à Russell Punter,les jeunes lecteurs à partir de 10 ans pourront découvrir Dracula sur les planches dessinées par Valentino Forlini .

Après « Le roi Arthur » et  » « Robin des bois », « Dracula » est le troisième titre de la collection « Comics Usborne ».  Le format 27x18x1, est à mi-chemin entre un livre et une BD classique. La couverture rigide donne une belle tenue au livre. Les feuillets cousus en petits livrets permettent une bonne ouverture du livre.

Grâce aux illustrations, l’ambiance nous transporte au fils des pages. On peut au début du livre découvrir le monde de Dracula en carte, et à la fin, son histoire. Un graphisme superbe, des planches magnifiquement réalisées, des jeux de lumière et d’obscurité splendides. On passe plus de temps à détailler les planches qu’à lire. Au travers des dessins l’ambiance de cet album est donnée. La couleur rouge sang est bien marquée surtout en dessin de couverture ce qui donne tout de suite le ton du livre.

Pour finir, c’est un super livre pour présenter ce terrible vampire aux enfants sans trop leur faire peur !

 

51-hnnn7y5l-_sx195_

Résumé :

Ça y est, ils ont fait le grand saut.

Bac ou pas en poche, les six amis se sont dispersés pour faire leurs premiers pas hors du nid familial. Pour Iris, Marion, Rebecca et Sam, un grand défi s’annonce: Paris, à la poursuite de leurs rêves. Pour d’autres, c’est un combat… Alex parviendra-t-il à reprendre sa vie en main depuis son fauteuil roulant? Et qu’est devenu Paul, disparu pendant l’été?

Un final plein d’audace pour une trilogie où l’amitié reste la meilleure arme contre les épreuves de la vie.

 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce dernier tome de la trilogie « Le grand saut ». Nos six personnages principaux se retrouvent seuls, sans leurs parents, indépendants. Mais malgré le sentiment de liberté, ils ont beaucoup de mal à gérer leur nouvelle vie, confrontés aux problèmes du quotidien. Alors qu’Iris, Marion, Rebecca et Sam sont en coloc à Paris , Alex essaie de garder une certaine indépendance, malgré son handicap et Paul s’s’engage dans l’armée, afin de retrouver son père.
Je pense qu’à travers son récit, Florence Hinckel s’adresse principalement aux adolescents. Elle présente des personnages très différents, de façon à ce que tous les adolescents puissent s’identifier à l’un ou à l’autre. Elle aborde avec eux les différentes questions qui peuvent venir les tourmenter pendant cette dernière année de lycée, après laquelle tous va changer pour eux. Entre celui qui ne sait pas quoi faire de sa vie et pense qu’il n’est bon à rien, l’impact de l’éloignement sur les amitiés, l’évolution des sentiments entre garçon et fille qui peuvent venir compliquer les choses.

Dans ce livre, beaucoup de sujets importants sont évoqués, tels que: le handicap, le bizutage, l’intégration dans un nouveau milieu et la politique. Ce sont des sujets intéressant dans le monde où l’on vivons.

Pour finir, c’est un super livre pour ados ! Tous les ados se reconnaîtront dans ce recueil. C’est un livre très bien construit, avec beaucoup de rebondissement. A conseiller aux ados pour les vacances qui débutent !

9781474948579-tour-monde-80-jours

Résumé :

À la suite d’un pari, le mystérieux gentleman anglais Phileas Fogg entreprend de faire le tour du monde en 80 jours. Accompagné de son fidèle serviteur, l’infortuné Passepartout, Phileas Fogg se lance dans un périple qui lui fera traverser des forêts, des déserts, des océans et des montagnes, et lui fera affronter de grands dangers.

Mon avis :

Bien entendu, ici ce n’est pas l’œuvre intégrale, mais très raccourcie. Ceci dit, j’ai trouvé le concept très bon et qui a le mérite de mettre entre les mains des plus jeunes (et des moins jeunes également), des livres vers lesquels ils ne se seraient pas forcément tournés. Ce qui est franchement mon cas.

Cette adaptation est donc adaptée à un jeune public, à des enfants sachant déjà lire seuls. La police d’écriture est relativement grosse et le texte est entouré avec pas mal de petites illustrations, ce qui rend la lecture encore plus facile et légère. Le vocabulaire employé est également très accessible, et finalement ce livre, on n’a pas l’impression de lire un livre jeunesse ancien, mais ça ressemble à bon nombre de livres d’aventures de nos jours.

J’ai beaucoup aimé également la disposition des illustrations car elles se mêlent au texte de façon à ce qu’elles prolongent l’histoire. De plus, le style est parfait pour l’histoire. C’est un livre vraiment prenante et très agréable à lire. Voilà donc une très agréable découverte, un livre jeunesse que je vous recommande vivement, si vous n’êtes pas très classiques, ou pour les plus jeunes qui apprécieront ce récit d’aventures.

cvt_welcome-to-kiwiland_5527

 

Résumé :

Voilà comment tout a commencé. Aby Cyclette rentre à Strasbourg après avoir séjourné plus d’une année au Québec, avec la ferme intention de retourner y vivre. Après quelques mois de paperasse, elle se rend compte qu’il lui faudra plus d’un an avant d’obtenir son visa permanent canadien. Quitte à attendre, autant continuer à voyager. Elle consulte le globe qui trône sur son bureau. Qu’y a-t-il à l’exact opposé de Strasbourg ? La Nouvelle-Zélande ! Très rapidement, elle obtient un visa d’un an pour découvrir les terres fabuleuses et magiques des Maoris et des kiwis ! À quelques semaines du départ, Aby Cyclette rencontre Guillaume…

 

Mon avis :

Aby, ayant quelques mois à occuper en attendant son visa pour le Canada, décide de partir, le plus loin possible de Strasbourg, aux antipodes … Ce sera donc la Nouvelle-Zélande.
Dommage qu’elle rencontre l’amour de sa vie juste avant le départ, mais pas suffisant pour qu’elle reste à quai !
Elle va donc nous raconter ses préparatifs, puis surtout son quotidien là-bas, au fil de son année chez les Kiwis.
À la fois guide pour ceux qui songent à l’expatriation, découverte du pays, coup de projecteur sur les différences culturelles et quotidiennes, côté français comme côté néozélandais. Le tout avec beaucoup d’humour facilement accessible. Entièrement bilingue, de façon amusante mais aussi surprenante : le texte est généralement en français, mais les dialogues dans la langue utilisée (anglais souvent donc). Et tout est traduit dans l’autre langue. Mais n’ayez pas peur, les dialogues sont abordables même si votre niveau en anglais n’est pas très bon ! C’est ce qui permet au lecteur de réellement se plonger dans le voyage de d’Aby

Les sujets varient régulièrement, entre la vie en colocation, les achats au supermarché ou le travail dans un restaurant… Ce qui ressort, c’est le côté humain de cette expérience.  Tout cela pour dire que dans « Welcome à Kiwiland », en plus du fait qu’on a à la fin de la lecture la patate et une formidable envie de voyager, on ne peut qu’avoir le désir de rencontrer les gens géniaux qu’Aby a pu côtoyer.  Aby a tant aimé le pays qu’elle donne vraiment envie d’y aller.  J’ai adoré la suivre dans son périple.

514ohopv4xl-_sx210_

Résumé :

Les aventures trépidantes et drôles d’une famille royale d’aujourd’hui.

«Non, non, non! Pas de pluie pendant l’été!» crie la foule en colère. Alors papa, qui est le roi, a promis le soleil et, dès le lendemain, il nous emmenait en vacances au bord de la mer, maman, mon petit frère Louis-Junior et moi, Alice. Sans oublier Bozzo, l’éléphant en peluche! On allait faire du camping pour la toute première fois…

 

Mon avis :

C’est l’été, mais le couple royal est confronté à une crise sans précédent. Le peuple proteste véhément contre leurs souverains et réclame… du beau temps ! Cela fait des semaines qu’il ne cesse de pleuvoir sur le royaume, à quand le soleil ? Le roi promet d’y remédier, puis file en douce avec sa famille en vacances au bord de mer. Pendant ce temps, c’est la grand-mère des enfants qui veillera sur la couronne. À eux les petits plaisirs des embouteillages, des plages bondées, des baignades, des glaces à la fraise et des nuits sous le château pliable envahi de moustiques… Ils ont vraiment besoin de décompresser.

L’écriture est simple, fluide et facilement compréhensible des jeunes lecteurs. On retrouve aisément l’humour de l’auteur qui joue sur les décalages entre peuple et royauté et s’amuse à tourner en ridicule le roi un peu trop sûr de lui. Les illustrations de Damant rappellent les cartoons avec des corps très fins et des visages proéminents. Une belle trouvaille. Les illustrations sont très jolies et pleines de couleurs ! Une nouvelle série sympathique et amusante pour les jeunes lecteurs.

Une deuxieme aventure est également sortrie : La famille royale -Objectif médaille d’Or. Un livre à se procurer si vous avez aimé le premier opus !

cvt_dis-ten-souviendras-tu_7598

Résumé :

Aude a 23 ans, elle est l’épouse d’un célèbre parfumeur de Grasse. Ce matin, elle se réveille à l’hôpital, privée d’une partie de sa mémoire. Elle apprend qu’on l’a retrouvée, inanimée, sur un chemin désert. Non loin, la voiture de son mari, portières ouvertes, vide.
Que leur est-il arrivé ?
Aidée d’un psychiatre, elle va tenter de recouvrer la mémoire. Mais le veut-elle vraiment ? Avec le retour de ses souvenirs, ne devra-t-elle pas faire face à une redoutable vérité ?

 

Mon avis :

Aude est retrouvée sans connaissance a côté de la voiture de son mari, en pleine campagne. Aucune trace de ce dernier. Amnésique, Aude va devoir se réapproprier son passé, remettre en place les pièces du puzzle. Mais les souvenirs qui, peu à peu, refont surface, ne sont pas ceux d une vie de femme épanouie, bien au contraire…

Dis, t’en souviendras-tu ? m’a beaucoup plu et je me suis tout de suite laissé prendre au piège par cette lecture captivante. En effet, Janine Boissard nous offre une histoire au suspense sans faille avec une héroïne très attachante, Aude. Au fil des pages, on s’inquiète autant de découvrir la vérité sur l’agression d’Aude et la disparition de son mari que de savoir si Aude va parvenir à se remettre de tout ce qui lui arrive, son amnésie cédant peu à peu la place à des souvenirs cauchemardesques alors qu’elle se découvre enceinte.

Le livre traite différents sujets : de l’amnésie post-traumatique dont sont atteintes certaines personnes après un fort choc psychologique et du parcours qu’elles doivent suivre pour retrouver leurs souvenirs. De l’amour inconditionnel d’un enfant pour sa mère. Amour qui peut se transformer en obsession et devenir malsain et briser une vie. Des secrets de famille qui finissent par être dévoilés. Du refus d’ouvrir les yeux de peur des qu’en dira-t-on.

Ce roman se lit rapidement, d’autant plus que, quand on le commence on n’a plus envie de le poser. Janine Boissard nous offre en même temps une belle histoire d’amour et un suspense haletant. Très belle lecture.