Archives de juillet, 2013

 

 

Résumé :

Une légende noire entoure Qin Shihuangdi, le premier empereur de Chine. Prince médiocre, arrivé sur le trône du Qin presque par hasard à la fin du IIIe siècle av. n. è. il conquit pourtant tous les royaumes voisins et unifia l’empire chinois. Il fonda en 221 av. n. è. la dynastie Qin, qui mit fin à des siècles de féodalité, et instaura un État centralisé fort… qui s’écroula trois ans à peine après sa mort. Empereur paranoïaque, superstitieux, sans envergure ni vision, il fut pourtant un bâtisseur hors du commun, dont la fameuse armée de terre cuite enterrée, mais aussi la Grande Muraille, constituent les témoignages les plus éloquents.
Immense homme d’État ? Dictateur sanguinaire avant la lettre ? Qui est donc cet homme aux multiples facettes et à l’héritage si contrasté ? Si l’historiographie a caricaturé Qin Shihuangdi, dont l’itinéraire fascinait Mao Zedong, François Thierry rétablit enfin son véritable visage et nous donne de pénétrer dans l’intimité de cet homme d’État au destin si exceptionnel. Complots, règlements de comptes sanglants, ministres véreux… Tels sont les ingrédients de cette passionnante incursion dans l’Empire du Milieu.

 

 

Mon avis

Dans ce livre,  François Thierry nous raconte le règne de Shihuangdi (221-207 av. J.-C.), le premier empereur de Chine. Il nous dresse également une analyse psychologique du personnage. Ce livre nous offre aussi une belle description de la Chine antique. Je ne connaissais pas grand chose sur le pays à cette époque et j’ai beaucoup apprécié découvrir tout un tas d’informations diverses.

J’aurais aimé découvrir davantage les méthodes militaires employées au royaume de Qin (je sais qu’elles sont assez particulières !)

En bref, c’est ici un très beau saut en Chine Antique que nous propose François Thierry, grâce à un ouvrage très bien documenté.

Publicités

Les justes de Michael Wallace

Publié: juillet 29, 2013 dans Uncategorized

 

 

Résumé :

Par une froide nuit dans le désert de l’Utah, une jeune femme s’enfuit de chez elle, son enfant endormie dans les bras. Plusieurs heures après, elle est retrouvée morte la gorge tranchée et la langue arrachée – et fait curieux, sa petite fille a été ramenée dans son lit. Les habitants de Blister Creek souhaitent voir ce meurtre affreux résolu au plus vite, car ils font partie d’une communauté unique en son genre : une secte polygame dissidente des Mormons, qui ne peut se permettre de voir cette affaire filtrer dans le « monde extérieur ». Ils font donc appel à l’un des leurs : Jacob Christianson, fils d’un patriarche respecté, et accessoirement cousin de la victime. Avec l’aide de sa soeur adolescente, Eliza, Jacob commence à enquêter sur cet étrange meurtre et met bientôt au jour un monstrueux secret, qui pourrait détruire les fondations même de leur église.

 

 

 

Mon avis

 

Il faut tout d’abord mettre en avant le fait que le thème évoqué soit plutôt original : les mormons. J’avais très peu de connaissance sur
cette communauté et ce livre m’a appris beaucoup de choses sur eux. J’étais un peu perdue au départ, mais au fur et à mesure, j’ai vraiment accroché à l’histoire, qui est d’ailleurs passionnante puisqu’on essaie de résoudre diverses enquêtes pour meurtres.L’intrigue trouvée par l’auteur est  vraiment intéressante, et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.

 

 

Résumé :

Madeleine Melquiond dénonce les clichés sur les seniors, les conseilleurs en tout genre qui prétendent dire aux sexagénaires ce qu’il faut faire et livre un portrait d’elle-même et des retraités tout aussi drôle qu’émouvant. Elle démontre que les sexagénaires ne sont plus des vieux, mais des adultes enfin détendus, que la société devrait respecter plutôt que de les infantiliser. Elle incite tous ceux qui n’acceptent pas d’être jugés improductifs parce qu’ils ont passé le cap de la retraite à faire entendre leurs voix, diverses et sans complexes, et à ne pas être la proie du « marketing pour seniors ».

 

 

Mon avis :

C’est le titre du roman qui m’a d’abord attirée. J’ai découvert par la suite que l’auteur est une femme de 60 ans : elle connaît donc son sujet !
Dans ce livre, tout ou presque repose sur l’ironie, et pourtant on se rend compte qu’il y a une bonne part de réelles dans les remarques de l’auteur.
C’est un livre très drôle et à la fois très doux, de quoi passer un agréable moment. A retenir : le message du livre, profiter !

 

 

 

 

 

Résumé :

Hollywood… Une machine à rêves toujours aussi efficace qu’à ses débuts ! Patrick Brion nous propose ici de dévoiler les coulisses des studios, ce monde où fourmillent les producteurs véreux, les réalisateurs visionnaires, les starlettes capricieuses et les monstres sacrés du cinéma… Un monde plus pittoresque et moins lisse que ne pourraient le laisser penser les images projetées sur les grands écrans.
Un monde où les fortunes se sont faites et défaites en l’espace de quelques jours. Secrets de tournages, lubies d’acteurs et déboires de réalisateurs sont les piquants ingrédients de ce nouveau volume de la collection des Secrets.

 

 

 

Mon avis :

A travers ce livre, Patrick Brion, historien et animateur de ciné-club, nous emmène dans les coulisses d’Hollywood. On y découvre avec plaisir ces studios légendaires qui ont donné naissance à de très grands film. Un livre qui m’a beaucoup plus et que j’ai trouvé très intéressant par le nombre d’informations qu’il nous apporte !

Les Deux vieux et l’arbre de vie

Publié: juillet 19, 2013 dans Uncategorized

 

 

Résumé :

Pépé et Mémé vivent tranquillement dans leur cabane au coeur de la forêt. Pépé coupe du bois et observe la nature pendant que Mémé s’occupe de la maison et prépare des confitures. Et la vie passe, paisible. Jusqu’au jour où un arbre se met à pousser dans leur maison : ils vont alors l’accompagner avec bienveillance et tout faire pour qu’il grandisse…

 

 

Mon avis :

Ce très beau livre aborde tout en douceur les thèmes de la vieillesse, de la mort et du cycle de la vie. J’ai trouvé le texte et les différents dialogues très sympathiques et surtout très agréables à entendre par les plus jeunes. De plus, les dessins sont colorés, ce qui donne à l’enfant envie de se plonger dans ce livre joyeux malgré son thème !

Le code du démon d’Adam Blake

Publié: juillet 17, 2013 dans Uncategorized

 

 

Résumé:

Heather Kennedy a quitté la police de Londres depuis trois ans lorsqu’elle est appelée par Emile Gassan, un vieil ami historien, pour enquêter sur un étrange cambriolage perpétré dans l’une des réserves du British Museum. Au premier abord, rien ne semble avoir disparu mais Heather va rapidement découvrir qu’un livre est manquant. Écrit par Johann Toller, prophète illuminé du XVIIe siècle, cet ouvrage obscur prédit toute une série de catastrophes annonciatrices de l’Apocalypse et de la fin du monde. Aucune d’elles ne s’est produite… jusqu’à maintenant.
Aidée d’une jeune fille de 19 ans membre d’une tribu secrète et de l’ex-mercenaire Leo Tillman, Kennedy pourra-t-elle interrompre le cours inexorable de ces prophéties menant à la pire d’entre elles : la mort d’un million de personnes ?

 

 

Mon avis : 

Même s’il s’agit du second tome d’une série, j’ai su me repérer dans le récit. EN effet, Adam Blake nous rappelle les événements qui ont eu lieu dans le premier tome.

Le récit commence avec une intrusion au British Museum, C’est là qu’intervient Heather qui se charger de l’enquête. Elle sera aidée d’un jeune stagiaire, Ben. Elle sera confrontée au peuple de Judas.J’ai beaucoup aimé cette première partie que j’ai trouvé très intéressante.

Grâce à cette lecture, j’ai découvert l’auteur Adam Blake et cela m’a donné envie de relire cet auteur. Son style est très agréable à lire.

La fin, très mystérieuse, donne très envie d’avoir une suite !

 

 

 

 

Résumé :

À chaque changement de saison, début d’année ou anniversaire, nous nous disons : «Cette fois-ci, je pose tout, je fais le tri dans ma vie ; cela va changer.» Combien de fois sommes-nous arrivés à tenir cette promesse ?
Ce livre offre un moyen pratique de passer à l’acte. Il constitue le guide idéal pour réorganiser ses priorités et concrétiser ses envies à l’aide de nombreux exercices et d’un modèle pratique et efficace : la Ligne du Temps.
Image parlante de notre existence, la Ligne du Temps permet d’évaluer ses engagements dans les différents domaines de sa vie – personnel, sentimental, familial, professionnel et social -, de définir des projets qui tiennent la route et, mieux encore, d’identifier les moyens de réaliser ses rêves. Elle fait découvrir de nouvelles options riches d’avenir prometteur.
Le livre idéal pour tenir ses bonnes résolutions ! Bien vivre et construire son avenir !

Mon avis :

Souvent, on aimerait changer sa vie, la rendre meilleure, mais il est rare d’y parvenir. Cet ouvrage propose de passer à l’acte ! Il s’agit d’un guide qui aide le lecteur à réorganiser ses priorités à l’aide d’exercices. Il évoque aussi la Ligne du Temps, qui permet d’évaluer nos différents engagements et de mettre en place nos projets. En fait, je pense que c’est LE livre pour réussir à tenir ses bonnes résolutions !

 

 

 

Résumé :

La famille Plume voyage de planète en planète pour rédiger un guide touristique intergalactique. À chaque destination un progrès technique… et ses conséquences écologiques.

La famille Plume se rend sur Liquidia, une planète recouverte d’un unique océan. Là-bas, les poissons ont presque tous disparu à cause de la pêche, sauf dans la réserve créée par les habitants. Ne serait-il pas plus judicieux de limiter la pêche et rendre ainsi leur liberté aux animaux marins ?

Mais c’est sans compter sur les effets nocifs causés par l’exploitation intensive des ressources sur la composition de l’eau.

 

 

Mon avis :

Dans ce livre, les auteurs évoquent des sujets d’actualité importants comme la santé, les problèmes écologiques…. Tout ça en restant très ludique. En effet, à la fin du roman, on invite l’enfant à se faire sa propre opinion sur le sujet. De plus, un quiz est proposé à la fin du livre pour tester les connaissances de l’enfant !

J’ai trouvé cet ouvrage fort intéressant. Il nous montre en effet les conséquences que pourrait avoir notre mode de vie sur la Terre.
Les critiques de la famille Plume permettent à l’enfant de réfléchir et de se questionner. Ce livre permet de montrer aux enfants quel est le sort que nous réservons à notre planète.

 

 

Résumé :

Jean-François Piège signe un Manifeste consacré à l’Art de manger. Si ce nourrir est une nécessité, manger est un art auquel le Chef étoilé voue sa vie. « C’était très bon, grand Chef » lance un enfant de 4 ans à Jean-François Piège, dans les salons raffinés du Thoumieux. Belle entrée en matière pour rencontrer celui qui choisit de nous parler de l’art de manger. Il insiste, il ne nous parlera ni de « faire à manger » ni de « l’art de bien manger ».
Pourquoi et en quoi l’art est important dans ce qu’on mange ? Comment mange-t-on ? Cuisiner, c’est cuire donc transformer, remodeler, esthétiser… A travers le pain, l’univers sucré, le travail d’un fromager, etc., mais aussi les arts de la table, le Chef revient sur son parcours, sur sa cuisine et sa passion.

 

 

Mon avis :

Un ouvrage très intéressant dans lequel ce grand cuisinier qu’est Jean-François Piège nous montre sa passion pour la cuisine. Il nous présente ses plus grands (et délicieux !) plats et même les moins gourmands s’en lècheront les babines !

On ressent bien l’amour qu’éprouve le cuisinier pour son métier, et j’ai trouvé ça beau : quelqu’un qui vit pour son métier, pour régaler les autres.

En plus, le livre contient des recettes du chef, à tester sans hésiter !