Archives de juin, 2014

 

 

Résumé :

Terreno, Amérique du Sud, 1983. Après dix années de dictature, la junte du général Pelarón semble vaciller. Alejandro Maldiga, guitariste du poète et chanteur populaire Victor Pérez qui a été exécuté par le régime, quitte la sinistre prison baptisée « La Cène ». La résistance cherche de nouveau à attirer Maldiga dans ses rangs, mais Alejandro a changé. Dévoré par la culpabilité – il se sent responsable de la mort de son ami Pérez –, Maldiga devient involontairement le centre d’un réseau d’intrigues dramatiques qui mèneront à une catastrophique rébellion populaire.

 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman, qui mêle à la fois thriller et amour. On trouve également un grand nombre de thèmes, comme la dictature. On se retrouve alors au centre d’une intrigue très mouvementée. On fait la connaissance de Alejandre qui se sent coupable de la mort de Pérez, son ami. Son destin va alors basculer…

L’ambiance mise en place par l’auteur correspond très bien au récit, je m’y suis sentie comme dans la réalité ! L’écriture de l’auteur est très fluide et permet de rentrer facilement dans l’histoire. Enfin, le suspense est au rendez-vous : pas facile de reposer ce roman !

 

 

Publicités

 

résumé :

De nombreuses questions pour découvrir notre pays, ses habitants, son organisation, ses traditions, sa richesse … et pour coller ses parents !

La France n’a-t-elle que six côtés ? Où habite le président de la République ? Mais qui étaient les Gaulois ? Où se trouvent le Rousillon et Ars-en-Ré ? A quoi ressemble un euro français ? Qui est Marianne ? Pourquoi le 14 juillet est-il une fête ? Les Français mangent-ils tous du fromage ?

 

Mon avis :

J’aime beaucoup ce genre d »album « questions-réponses » qui permettent aux enfants d’apprendre un tas de choses tout en se divertissant, et celui-ci, sur la France, ne m’a pas déçu ! En effet, on trouve grand nombre d’informations concernant la France, mais sur des thèmes très différents : culture, histoire, cuisine… de quoi de venir incollable sur notre pays ! Les illustrations sont très agr »ables à regarder et permettent souvent aux enfants de mieux comprendre ce qu’ils lisent.

Un ouvrage que je vous conseille, pourquoi pas se prêter au jeu des questions entre parents et enfants !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :

Cet ouvrage plein de fantaisie propose toutes sortes d’activités clairement expliquées à faire tout spécialement au printemps : oeufs décorés, fleurs en papier ou couronne fleurie. D’autres idées – fleurs et lapins peints, collage de papillons, etc. permettent aussi de créer des cartes de voeux pour ses amis et sa famille et de réaliser des projets qui plairont à tout moment de l’année.

 

Mon avis :

J’ai beaucoup apprécié cet ouvrage qui permet de réaliser un tas de petites choses très sympa avec peu de matériel. Les enfants adorent les loisirs créatifs, une activité qui peut les occuper une après-midi complète ! On retrouve dans ce livre les modèles pour réaliser décorations de Pâques, jolies cartes…

Chaque réalisation est présentée de façon très claire, avec des illustrations qui donnent vraiment envie de s’y mettre ! On trouve également d’autocollants sur le thème du printemps, super sympa pour décorer ses réalisations !

Un ouvrage très sympa, plutôt conseillé pour le printemps, mais dans lequel on peut tout de même trouver des activités pour toute l’année !

 

 

L’imagier de Balthazar

Publié: juin 12, 2014 dans Uncategorized

 

 

Résumé : Le voici ! Un premier imagier pour accompagner l’enfant de 1 à 6 ans dans sa découverte du monde et du langage. Plus de 450 images réalistes et tendres, pour nommer et classer chaque chose du monde en des catégories, selon la pédagogie de Maria Montessori. En partant des thèmes proches de la vie du petit enfant et de ses centres d’intérêts, l’imagier de Balthazar l’encourage à découvrir et utiliser des mots nouveaux, tout en l’aidant à organiser sa pensée et son monde intérieur. Belle et bonne aventure avec Balthazar dans le monde merveilleux du langage.

 

Mon avis :

J’ai trouvé cet imagier très complet, car il regroupe 17 thèmes du quotidien (pièces de la maison, fruits, légumes, animaux, les planètes…), une bonne façon pour les plus petits de découvrir le monde qui les entoure ! Ainsi, on peut trouver près de 450 images dans cet imagier !

J’ai beaucoup aimé les graphismes de cet album. Le personnage de Balthazar a un univers particulier, ce qui donne un côté original à l’ouvrage et le différencie des autres imagiers que l’on peut trouver.

J’ai trouvé intéressant le fait de mettre en introduction de chaque thème une grande image regroupant toutes les images du thème. J’ai également apprécié la présence du jeu « cherche et trouve » qui permet de réutiliser ce que l’enfant a appris.

Si vous cherchez un imagier à la fois complet et original, je ne peux que vous conseiller celui-ci !

 

DAWA de Julien SUAUDEAU

Publié: juin 11, 2014 dans Uncategorized

 

 

Résumé :

 » Où avez-vous l’intention de faire sauter vos bombes ? – Je vous demande pardon ? – Les cinq bombes. Paris piégé. Dawa al-Islamiya, ajoute l’homme en arabe, avec un parfait accent constantinois qui lui glace le sang. – Qui êtes-vous ? – Quelqu’un qui a vécu en Algérie, il y a très longtemps, à l’époque où ton père sévissait dans les Aurès. Quelqu’un qui te protège depuis une semaine, et qui va vous tuer, toi et lui, comme j’ai tué ton chien de frère il y a dix-sept ans.  »

 

 

Mon avis :

J’ai découvert un très bon polar écrit par un auteur que je ne connaissais absolument pas ! Ce que j’ai apprécié aussi, c’est le regard posé par l’auteur sur la société française actuelle, un regard qui se veut totalement juste.

L’action se déroule à Aulnay sous Bois, dans un quartier plutôt délaissé. L’atmosphère est plantée dès le début : on se trouve dans un quartier populaire pas très fréquentable. Devant moi défilaient les images de ce genre de quartier, preuve que les descriptions faites par l’auteur sont très bonnes.

J’ai beaucoup aimé pouvoir trouver dans ce roman beaucoup de sujets différents : politique, vengeance, terrorisme… Chaque sujet est particulièrement bien dosé par rapport aux autre. Le tout est alors passionnant !

Le constat de cette société fait par l’auteur est pessimiste, mais malheureusement bien réel.

Une fiction qui permet également de prendre conscience des problèmes réels de notre société actuelle !

 

 

Résume :

Le journaliste Glendon Pierce, parti enquêter dans l’Ohio sur des attaques de troupeaux particulièrement bestiales, est porté disparu depuis deux mois. Les lettres qu’il adresse à son ami Paul Lukaas retracent son voyage hallucinant, qui se charge de fascination et d’horreur à mesure que Pierce se convainc qu’il est en train de se métamorphoser en loup-garou. S’étant lancé à la recherche de son ami, Lukaas découvre un dossier substantiel, dans lequel Pierce explore la mythologie du loup-garou depuis ses origines, des premières descriptions de la littérature grecque et romaine aux créatures fabuleuses présentes dans le folklore européen ou chez les Indiens d’Amérique, en passant par les récits terrifiants de Paris attaquée par une meute de loups.

 

 

 

Mon avis :

Dans ce livre, il est question de Paul Lukas, journaliste qui enquête sur la mort de Glendon Pierce, un de ses collègues ! Ce livre est très original puisqu’il s’agit en fait du dossier de recherche qui a été transmis à Lukaas. On y retrouve tout un tas de choses : lettres, photos, articles de journaux… C’est un premier point très positif pour ce livre, très original !

Le genre fantastique est très présent puisqu’on apprend beaucoup de choses sur les loups-garous. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cette atmosphère plutôt sombre, qui m’a parfois donné froid dans le dos !

Je conseille cette ouvrage à tous les amateurs du genre, ainsi qu’à ceux qui ont envie de découvrir un livre très original, où le lecteur prend part à l’enquête…

 

La nuit grecque de Pierre Vens

Publié: juin 6, 2014 dans Uncategorized

 

 

Résumé :

Il a suffi de quelques heures pour que Vincent, quadra marié, père de famille et chef d’entreprise, mesure le naufrage qu est sa vie. Le temps d’une rencontre totalement inattendue dans un bar d’Athènes, à mille lieues de son quotidien et de sa morale.
Récit d’une passion violente et bouleversante, La nuit grecque raconte la révolution intime d’un homme et la découverte de son identité.

 

Mon avis :

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé le sujet, qui est touchant et difficile.

On fait la connaissance de Vincent, quarante ans, qui rencontre Théo, un jeune homme grec. Ensemble, ils vont tomber dans l’enfer du sexe de la drogue, et Vincent va se trouver au plus bas…Cependant, ces événements lui permettront d’assumer son homosexualité refoulée par le passé.

Le langage utilisé est juste, sans vulgarité. L’histoire est très touchante. On ne peut sortir de ce roman sans être bouleversé !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :

Roaring Fork, station huppée du Colorado. L?inspecteur Aloysius Pendergast, du FBI, arrive juste à temps pour éviter que sa protégée, Corrie Swanson, ne passe dix ans derrière les barreaux. Cette dernière, qui enquête sur la mort de onze mineurs prétendument dévorés par un ours, en 1876, s?est en effet mis à dos les autorités locales, dont les juteux projets immobiliers pourraient être mis à mal. Au moment où Pendergast arrive, la municipalité doit aussi faire face à un autre problème menaçant la station : un pyromane met le feu à plusieurs chalets cossus ? leurs propriétaires étant enfermés à l?intérieur. Pendergast résoudra l?énigme de la mort des onze mineurs en mettant la main sur une nouvelle inédite du Dr Watson mettant en scène Sherlock Holmes ? nouvelle connue des holmésiens mais jamais publiée. Qui sait si la résolution d?un crime vieux de 135 ans ne permettra pas de comprendre les agissements du pyromane? ?

 

 

 

 Mon avis

 

Quand j’ai su que ce roman réunissait deux détectives que j’apprécie beaucoup, Pendergast et Sherlock Holmes, j’avais vraiment hâte de le découvrir !

Comme tous les romans de Preston & Child que j’ai lu (et il y en a beaucoup !), j’ai passé un très bon moment de lecture ! Je pense cependant qu’il aurait fallu que les personnages secondaires soient un peu plus présents, l’histoire est pour moi trop focalisée sur nos deux détectives.

J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on découvre une enquête inédite de Conan Doyle, qui a beaucoup rapproché Pendergast et Sherlock Holmes.

Comme toujours, le style des deux auteurs est parfait, je ne trouve vraiment rien à redire : descriptions qui font voyager, suspense omniprésent… Si vous ne connaissez pas encore les romans de Preston & Child : foncez !!!

 

 

 

Résumé :

Dans ce récit envoûtant, Miriam Katin relate son parcours avec sa mère en Hongrie durant la Seconde Guerre mondiale, alors que toutes les deux fuient les persécutions nazies. Tandis que son père est enrôlé dans l’armée hongroise, Miriam et sa mère sont contraintes de quitter Budapest, refusant d’être parquées avec les autres juifs promis à la déportation. Elles se font passer pour une servante russe et sa fille illégitime, vivent dans la clandestinité, croisent des officiers allemands, une ribambelle de traîtres et de collaborateurs, des paysans dépassés et des soldats soviétiques sans foi ni loi. Dans cette fuite éperdue, certains d’entre eux vont pourtant les aider.

 

 

 

Mon avis

J’ai beaucoup aimé découvrir ce livre autobiographique dans lequel une partie de l’enfance de l’auteur nous est racontée. L’histoire se déroule pendant la Seconde guerre mondiale, il s’agit donc d’un thème que j’apprécie beaucoup.

J’aime beaucoup le fait que les dessins soient en noir et blanc : on a l’impression d’être plongés à la même époque que les personnages. De plus, les dessins montrent tout l’horreur de la guerre, c’est bouleversant !

J’ai trouvé ce récit très juste, très bien écrit et surtout très abouti. Cela est sûrement du au fait que l’auteur a elle-même vécu ces moments douloureux. Tout nous parait ainsi plus réel…

 

 

 

 

Résumé : Roméo : Moi, tout a commencé quand j’ai appris que Juliette allait faire du latin. Véridique. Le latin m’a paru d’un coup une langue pas si morte que ça, et même encore très vivante. Anna : Quand nous avons appris qu’un voyage en Italie était organisé, avec Zoé et Juliette, nous étions remontées comme des pendules. Nos trois regards se sont croisés. Mon Dieu, quel trajet ! La prof : Nous ne serons pas en vacances, nous transplantons le collège, c’est différent. Les règles habituelles restent valables. Juliette : Et gna gna gna. Et gna gna gna. Sauf que non. En voyage, les règles habituelles ne restent pas valables. 

 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé lire ce roman, qui m’a permis de replonger dans mes souvenirs. En effet, Pascal Reuter raconte l’histoire d’une classe en voyage scolaire en Italie. Il s’agit d’un roman vraiment très drôle, très dynamique, qui m’a fait passer un super moment !

Les sujets évoqués sont nombreux, et on en trouve même des bien sérieux, comme certains tracas d’adolescents par exemple.

L’écriture de l’auteur est vraiment adaptée à ce roman. Il nous offre une bonne dose de bonne humeur, et je l’en remercie !

Un roman parfait pour les beaux jours !