Archives de novembre, 2014

Cave à Saucisson (Editions Marabout)

Publié: novembre 28, 2014 dans Uncategorized

 

 

Description :

Ce coffret comprend : 1 livre de 20 recettes d’apéro. 1 cave à saucisson en pin pour garder au sec le saucisson; astucieuse avec son couvercle coulissant, cette cave est équipée d’un couteau qui se range dans le compartiment prévu à cet effet. 1 couteau Laguiole. Des outils de qualité professionnelle.

 

Mon avis :

Tout d’abord, je vais vous parler des points positifs de ce coffret. Le premier est que la boite est très pratique pour conserver le saucisson : il est en effet conservé à température ambiante tout en étant à l’abri. De plus, j’ai beaucoup aimé l’apparence du produit et son côté très rustique.

J’ai beaucoup apprécié le petit livre de recettes pour l’apéro. Il est vrai qu’on ne se concentre pas souvent sur la préparation de l’apéro, mais cela s’avère être une bonne idée et j’ai pris beaucoup de plaisir à tester certaines recettes qui sont très faciles à réaliser !

Le point négatif, si on peut le considérer comme négatif, est la lame du couteau qui est très imposante et peut s’avérer dangereuse.

 

 

 

 

J’avais trouvé le titre du livre très accrocheur, c’est la raison pour laquelle j’avais envie de le découvrir. Malheureusement, j’ai été vraiment déçu par ma lecture.

Le principal défaut que j’ai pu trouver est le manque de cohérence. En effet, on nous donne certains arguments qui sont contredits quelques pages plus loin : où est la logique ? De plus, j’ai trouvé que les informations données manquaient de fiabilité. J’ai souvent eu l’impression d’avoir affaire à des anecdotes plutôt qu’à des informations véridiques.

Malheureusement, je n’ai pas appris grand chose pendant ma lecture, si ce n’est à développer encore plus mon esprit critique.

Je vous invite néanmoins à lire ce livre : c’est toujours une expérience enrichissante de se confronter à quelque chose qui nous déçoit pour apprécier d’autant plus la suite !

 

 

 

Résumé :

Le rap est la musique préférée des français revient sur l’évolution du hip hop et la place que ce genre musical a pris dans la société française de la fin des années 90 à nos jours. Une analyse que l’on doit à Laurent Bouneau, directeur général des programmes de la radio Skyrock – qui a commencé à diffuser massivement du rap en 1996 – et à Fif Tobossi, fondateur du site spécialisé Booska-P. Tonie Behar, romancière et compagne de Laurent Bouneau, co-signe ce livre remplit de souvenirs et d’anecdotes qui a ravivé, avant même sa sortie, la guerre que mènent certains rappeurs contre la radio au slogan autoproclamé « Premier sur le rap ».

Avis :

Attention, ne vous attendez pas ici à découvrir une analyse du courant musical hip hop en France, vous seriez déçus ! Ici, j’ai plutôt eu l’impression que l’auteur nous donnait tout et simplement son avis sur le rap.

Laurent Bouneau, directeur des programmes de Skyrock, nous explique dans un premier temps les origines du rap à la radio française. Pour lui, Skyrock a popularisé le rap en France, et il ne se lasse pas de nous le répéter tout au long du livre. Ensuite, il nous explique sa méthode pour sélectionner les titres qui seront diffusés : il organise par exemple des séances d’écoute.

Je n’ai pas été convaincue par cet ouvrage, que j’ai trouvé un peu brouillon. On y trouve des morceaux de biographie de Laurent Bouneau, mélangés à des anecdotes concernant Skyrock, mais également des chapitres évoquant des artistes ou groupes hip hop.

Ce livre reste tout de même intéressant sur certains points : il permet par exemple de découvrir certaines choses sur le rap français ou en encore de mieux comprendre l’organisation de Skyrock.

A lire si vous souhaitez découvrir un peu plus Skyrock.

 

 

Mon avis :

Dans ce petit livre, les enfants vont faire la connaissance de 4 oursons : Oscar, Benjamin, Rosie et Zazie. Ils vont devoir les préparer à l’école en utilisant plus de 200 autocollants ! C’est un petit livre très sympathique qui plaira beaucoup aux enfants. Ils prendront beaucoup de plaisir à aider ces petits oursons à se préparer pour l’école. Ils doivent par exemple préparer les sacs à dos ou les boites à gouter. Chaque ourson est représenté avec une couleur dominante : les enfants doivent alors trouver les autocollants qui lui correspondent.

De plus, l’ouvrage aborde le rythme scolaire : les enfants apprennent donc à repérer les différents moments de la journée, mais aussi à repérer la météo et les conséquences sur les vêtements qu’il faut porter ou non.

Un ouvrage ludique qui permettra d’occuper les enfants sans problème !

 

 

 

 

Je vous présente aujourd’hui deux petits albums que j’ai trouvés vraiment très sympas ! Les enfants pourront y faire la connaissance de Louna, une petite fillette vivant les aventures habituelles d’une enfant de son âge. C’est un personnage très attachant, espiègle et très drôle qui plaira beaucoup aux enfants. D’ailleurs, ils s’identifieront très facilement à elle, ce qui ne fera qu’augmenter le plaisir qu’ils prendront à lire ces albums !

 

 

Résumé :

Au son de l’accordéon, des txirula et txistu (petites flûtes), de l’alboka et des percussions, découvrez 24 berceuses et comptines du Pays basque. Des chants rythmés, vibrants et envoûtants interprétés par de grands artistes basques : Maddi Oihenart, Juan Mari Beltran, Mixel Etxekopar, Pantxika Solorzano… Plongez au coeur d’un patrimoine musical aussi riche qu’ancien.

 

Mon avis :

Un très bel album pour partir à la découverte de la musique du monde, ici en particulier du Pays Basque. Vous découvrirez dans ce livre-CD 24 comptines et berceuses (pour environ 50 minutes d’écoute). Les enfants pourront écouter des chansons parfois entrainantes, parfois émouvantes, participer à des jeux de doigts… Le livre contient les paroles de toutes les chansons en basque accompagnées de leur traduction. On découvre alors que les thèmes évoqués dans ces chants sont très riches : animaux, rêve, nature… Les illustrations accompagnant ces paroles sont vraiment magnifiques !

Un très beau voyage à faire depuis son canapé !

 

 

 

 

Résumé :

« Une vie, et j’étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et quarante mille euros.Une vie; le col enfin à dix centimètres, le souffle court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier bain, les premières dents, les premiers pas; les mots nouveaux, la chute de vélo, l’appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les cousins, les vacances, les potes, les filles, les trahisons, le bien qu’on fait, l’envie de changer le monde.Entre trente et quarante mille euros si vous vous faites écraser.Vingt, vingt-cinq mille si vous êtes un enfant.Un peu plus de cent mille si vous êtes dans un avion qui vous écrabouille avec deux cent vingt-sept autres vies.Combien valurent les nôtres? » À force d’estimer, d’indemniser la vie des autres, un assureur va s’intéresser à la valeur de la sienne et nous emmener dans les territoires les plus intimes de notre humanité.Construit en forme de triptyque, On ne voyait que le bonheur se déroule dans le nord de la France, puis sur la côte ouest du Mexique. Le dernier tableau s’affranchit de la géographie et nous plonge dans le monde dangereux de l’adolescence, qui abrite pourtant les plus grandes promesses.

 

 

Mon avis :

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais j’ai trouvé à travers ce roman une plume vraiment très belle ! J’ai été profondément touché par ce livre, auquel je pense encore souvent quelques jours après avoir fini ma lecture. On y fait la connaissance d’Antoine, expert en assurances mais aussi dans l’évaluation de la vie des autres. Ce sont des moments de sa vie qui nous sont racontés. En fait, c’est lui qui les raconte à son fils Léon, et nous en sommes spectateurs. Il lui raconte son enfant, ce qu’il a vécu, ses déceptions. La deuxième partie m’a bouleversé : on retrouve Antoine au Mexique, dans un hôpital psychiatrique après qu’il a essayé de tuer ses enfants. Dans la dernière partie, c’est Joséphine, fille d’Antoine qui a survécu au tir de son père, qui devient la narratrice. Cette partie est la plus émouvante du roman. Joséphine analyse son passé, ce qui s’est passé. Elle tente de pardonner à son père…

Un roman qui ne peut pas vous laisser indifférent…

 

Arrêtez-moi de Lisa Gardner

Publié: novembre 14, 2014 dans Uncategorized

 

 

Résumé :

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l’heure exacts de votre mort ? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures précises, dans quatre jours. Comme ses deux meilleures amies. Et elle souhaite que ce soit l’inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l’enquête.
Prise par la traque d’un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contrecœur. Mais dès qu’elle plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle que celle-ci ne lui a pas tout dit…
Un coupable peut en cacher un autre : avec Lisa Gardner, il faut toujours se méfier des apparences !
Sur les listes de best-sellers du New York Times pendant plusieurs semaines, Arrêtez-moi a été salué aux U.S.A. par le Library Journal et l’International Thriller Writers comme un des meilleurs suspenses de l’année.

 

Mon avis :

Grand fan de thrillers en tous genres, j’avais vraiment envie de découvrir ce roman, surtout que le NY Times en donnait un  très bon descriptif. Au final, je me suis régalé pendant cette lecture, je n’ai pas eu l’occasion de m’y ennuyer. En effet, l’intrigue est très bonne, et les actions s’enchainent les unes après les autres, sans répit. Il y a aussi beaucoup de suspense. L’auteur parvient à nous faire croire à certaines choses, pour ensuite nous montrer que le coupable n’est finalement pas celui qu’on croyait ! J’ai vraiment aimé ça, contrairement à d’autres thrillers où j’ai trop rapidement résolu l’intrigue. Enfin, j’ai trouvé les personnages très attachants, surtout celui de Charlie que j’ai trouvé vraiment sympathique et auquel je me suis beaucoup attaché.

Si vous aimez les thrillers, vous aimerez forcément celui-ci !

 

 

Résumé :
Le Chat revient avec ses petites phrases et réflexions dans un nouvel album. Cette fois-ci, il passe à table, dans tous les sens du terme.

 

Mon avis :

Moi qui avait beaucoup aimé le tome précédent qui concernait la Bible, je n’ai pas été déçu ! Tout d’abord au niveau esthétique, je trouve que le tout est très réussi, avec une couverture vraiment sympathique et attirante.
Une fois encore, de nombreux sujets tels que la religion, l’économie, la politique… sont abordés, ce qui fait de cette bande dessinée quelque chose de très riche. De plus, les gags utilisés permettent de toucher un public assez important, même si certains ne m’ont même pas fait esquissé un sourire… Mais comme je l’ai dit, il faut bien plaire à un public très large !

Comme toujours, j’aime beaucoup le côté politiquement incorrect de cet ouvrage. Ici, pas question de garder ses idées pour soi : le Chat nous donne son avis sur tout, quel qu’il soit, sans avoir peur des mots, et c’est vraiment très très plaisant !

A découvrir absolument si vous aimez ce genre d’ouvrages !

 

 

Résumé :

Les Fossiles ont la vie dure !Il n’est pas toujours facile de présenter les êtres aux formes étranges des temps anciens, si différents des végétaux et des animaux qui nous sont familiers. Moulages de coquilles dans une ancienne vase, empreintes sur une plage de sable transformée en grès, plantes pétrifiées, os minéralisés ou bien momies conservées dans un milieu stérile, les fossiles sont des instantanés de vie, gardiens de la mémoire des mondes disparus. Bon voyage dans le temps !Martial CaroffMartial CAROFF est Maître de Conférences en pétrologie et géochimie magmatiques à l’Université de Brest et auteur de plus de quarante articles scientifiques. Il travaille sur différents chantiers (Polynésie française, Massif armoricain, Portugal, Mayotte bientôt, etc.). Il est par ailleurs auteur de romans historiques et de science-fiction tant en adulte qu’en jeunesse. Dans la collection Dame nature, il a publié en 2012 Les Pierres qui brûlent, qui brillent, qui bavardent.

 

Mon avis :

Je vous présente aujourd’hui un très bel ouvrage jeunesse évoquant l’archéologie. On y trouve tout un tas de choses sur les fossiles, et tout est accompagné de jolis dessins !

Toutes les explications données sont à la portée des enfants. D’ailleurs, chaque explication est accompagné d’un dessin rigolo qui attire l’enfant. Ce livre présente différents fossiles, de différents âges et provenant d’endroits différents.

Vous l’aurez donc compris, c’est un ouvrage vraiment très riche dans lequel les enfants pourront apprendre énormément de choses sur les fossiles et l’archéologie en général.

Je le conseille à tous les petits mordus d’histoire !