READY PLAYER ONE d’Ernest Cline

Publié: mars 29, 2018 dans Uncategorized

ready_player_one_hd

Résumé :

2044. Sur une Terre surpeuplée, les ressources manquent et les conditions climatiques sont catastrophiques. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade Watts passe son temps dans l’OASIS, un monde virtuel où chacun peut être tout ce qui lui chante. Et comme la majeure partie de l’humanité, Wade rêve de devenir l’héritier de James Halliday, le créateur de l’OASIS. Mort sans laisser de successeur, ce dernier a créé une véritable chasse au trésor qui guidera les plus doués vers le butin. Des millions de concurrents s’y sont cassé les dents. Mais quand Wade résout la première énigme, la partie reprend… Car les autres joueurs ne reculeront devant rien pour obtenir la victoire. Wade n’a plus le choix : pour survivre, il doit gagner

Mon avis :

A l’occasion de la sortie du film de Steven Spielberg, Michel Lafon propose une réédition de l’œuvre original sortie en 2011. Si vous ne connaissez pas, allez l’acheter !

Pour ma part, j’ai trouvé ce livre absolument génial !! Captivé, le souffle coupé tout au long de ces 400 pages d’aventures dans un univers virtuel, on y tourne les pages à toute vitesse.
C’est un livre qui va plaire au Geek ! En effet, il est bourré de clins d’oeil et de références à tous les jeux vidéo qui existent depuis ces 30 dernières années.

Vous pensez que la situation actuelle du monde est préoccupante ? Rassurez-vous, dans trente ans, ça sera bien pire ! Dans cette anticipation d’Ernest Cline, la société est à la dérive : le chômage explose, les habitants se réfugient dans des bidonvilles à la périphérie des villes, une sorte d’esclavage est rétabli pour permettre les remboursements de dettes (au grand bonheur des esclaves en question, heureux d’avoir un peu de nourriture et un toit solide au-dessus de la tête). Pour fuir la morosité du quotidien, tous se rendent quotidiennement dans l’OASIS, un monde virtuel où tout devient possible.
À sa mort, le fondateur d’OASIS laisse un bien curieux testament : il léguera toute sa fortune au joueur capable de résoudre une série d’énigmes sur des thèmes qui lui tiennent à coeur. En tant que geek des premières heures, les années 80 sont mises à l’honneur : musique, premiers jeux vidéos, jeux de rôle, fantasy et science-fiction, films cultes, etc. Mais si les premiers joueurs à relever le défi sont des amateurs passionnés, la somme mise en jeu attire des entreprises qui disposent de moyens colossaux pour trouver les solutions, sans aucune considération pour le fair-play.

En dehors de l’histoire très contemporaine de ce livre et vraiment bien écrite et très stimulante pour tout geek digne de nom 🙂 on peut également considérer ce livre comme une véritable vision d’un futur sans doute pas si lointain qui, à ne pas en douter, apparaitra un jour ou l’autre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s