Archives de juin, 2019

lies-pour-la-vie

 

Liés pour la vie de Laëtitia Milot

 

Résumé :

En Normandie, Lucie, 32 ans, est monitrice d’équitation dans le centre équestre de ses parents et se prépare aux Jeux olympiques de saut d’obstacles. Mais lors d’un accident de scooter provoqué par Marc, 44 ans, ivre au volant, elle devient hémiplégique du côté droit et ne remontera jamais à cheval. Elle décide de lutter, aidée par Marc, rongé par la culpabilité et incapable de se dénoncer.

 

Mon avis :

 

Il s’agit du premier livre que j’ai lu de Laetitia Milot et je dois avouer que je me suis laissé emporter par cette histoire.

Alors que Lucie a un avenir prometteur en équitation et prépare avec son père les jeux olympiques, cette jeune femme voit sa vie basculer lorsqu’elle est victime d’un accident de la circulation. A la suite de ce drame, elle restera handicapée et devra renoncer à ces projets. A l’hôpital, un homme qui se présente comme un fan va l’approcher et chercher à se lier d’amitié…

Une belle histoire touchante, qui nous donne une leçon de vie face au courage des handicapés. Une histoire qui nous rappelle également le rôle essentiel des animaux sur les hommes. Un livre qui détend, facile à lire et surtout qui vous donne envie de tourner les pages sans s’arrêter. Pour un premier livre de Laetitia Milot, c’est une réussite !

51njp0auttl._sx195_

Résumé :

Promenons-nous dans les bois Pendant que le loup n’y est pas Si le loup y était, il nous mangerait Mais comme il n’y est pas Il nous mangera pas… LOUYÉTU ?

Mon avis :

Une revisite réussie de la célèbre comptine où l’on croise les différents protagonistes des contes, tels le petit chaperon rouge ou encore les sept chevreaux et les petits cochons.

Haute en couleurs et riche en dessins expressifs, voici une revisite au top de notre folklore dont messire le loup est le funeste héros : ici, ce seigneur-là se met comme tout le monde en pyjama et a besoin de faire… dodo !

C’est un superbe livre qui permet aux enfants de prendre à rebours la comptine « Promenons-nous dans les bois » et mettre non seulement le loup (presque) à nu, mais aussi les peurs des jeunes lecteurs.

À faire découvrir aux plus petits!

51jmjd5qgql._sx195_51lplmv5zhl._sx195_

Résumé Tome 1 :

« Tu es tellement douée… Tu crées des choses à partir de rien. »

 

Chaque nuit, de faibles lumières éclairent la chambre de Sandy plongée dans une nuit profonde.

Elle arrive à les attraper pour les transformer en sublimes créatures, avec lesquelles elle joue avant de s’endormir.

Le lendemain, à son réveil, elle les ramène à la vie en les dessinant dans son carnet.

Un jour, Morfie, une mystérieuse écolière, fait son apparition et lui parle de ces dessins qui n’intéressaient personne jusque-là.

Une fascination qui va rapidement révéler une autre réalité plus inquiétante…

Résumé Tome 2:

Lors d’un voyage scolaire à la rivière, Sandy s’éloigne du reste groupe et découvre une carapace de tortue vide. En jetant un œil dans la cavité, elle plonge soudainement dans un monde magique. Emplie de sculptures, tableaux et autres grimoires, la carapace s’avère être un véritable musée sur l’histoire du monde, gardé par une tortue portant le nom d’Hicotea. Sauf qu’une peinture reste inachevée, elle a besoin de l’aide de Sandy pour la terminer…

L’héroïne créative de Lorena Alvarez explore une nouvelle dimension merveilleuse dans ce deuxième volume des Lumières dans la nuit. Un roman graphique pour enfants au dessin somptueux, où l’étrangeté de Maurice Sendak et l’onirisme d’Hayao Miyazaki rejoignent le réalisme magique d’Amérique latine

 

——————————-

Mon avis :

La jeune Sandy passe ses journées à dessiner et à rêver.

Un jour, dans la cours de recrée, elle va faire la connaissance de Morfie une nouvelle élève assez particulière.

L’histoire imaginée par Alvarez est intéressante et prometteuse mais le traitement n’est pas abouti. On sent bien que la jeune auteure veut aborder des thèmes moins légers. La solitude, le repli sur soi et le piège que peut constituer le refuge dans un monde imaginaire si on s’y enferme… sont au coeur de l’histoire de la petite Sandy, l’attachante héroïne de l’album.

Le coup de crayon de Lorena Alvarez est totalement dingue, entre son style assez rond et enfantin, ses personnages aux grands yeux style chibi et toutes ses couleurs vives qui apportent une touche de lumières dans ce récit assez sombre.

Là où le tome 1 était plus une histoire de fantômes traditionnelle, Hicotea est une fable. Ce deuxième tome nous emmène dans un univers bien plus lumineux et positif. Deux superbes BD dont le style graphique se rapproche d’un album onirique et merveilleux

51o2us2bdbbl._sx195_

 

Résumé :

Un récit de science-fiction avec l’écologie en figure de proue. La résistance s’organise mais, lorsque certains n’hésitent pas à collaborer avec l’ennemi, l’issue reste incertaine.

La résistance contre les étranges méchas s’organise, Kane et Iida sont emmenés par leurs nouveaux compagnons dans une ancienne base abandonnée de l’armée. Kanedécide de quitter cette forteresse et modifier son méchas civil pour en faire un engin militaire. Mais cela suffira-t-il pour contrer leurs mystérieux ennemis et plus que tout qui sont ces mystérieux ennemis ?

Mon avis :

Le premier tome de « Ghost war » restait très mystérieux et énigmatique, ne nous dévoilant pas grand-chose sur le contexte dans lequel se déroulait notre intrigue. C’est donc avec un monceau de questions sans réponses que j’ai abordé ce nouveau tome.
Cette série de science-fiction clairement orienté action n’ôtera malheureusement pas encore son voile, laissant beaucoup d’interrogations en suspens. Il va donc falloir redoubler de patiente pour en savoir plus sur ce mystérieux envahisseur clairement déterminé à réaliser une guerre secrète.
Une dimension fantastique commence à se dessiner au cours de ce second volume. On n’a encore aucune certitude sur l’identité des assaillants, mais ceux-ci commencent à nous apparaitre comme non-humains. Peut-être que l’attaque subie, n’est finalement pas le fruit d’une nation étrangère mais d’une race extraterrestre… Qui sait ? Suite dans le prochain tome pour avril 2020 ! Il va donc falloir s’armer de patience !

 

Le dessin de Martino est parfait. Son style reste efficace. Il nous en met plein la vue. C’est rythmé, dynamique, les personnages font passer les émotions et l’artiste ne s’embête pas à trop en faire : il va droit à l’essentiel. Les scènes d’attaques sont spectaculaires. On a bien envie de poursuivre la lecture de cette excellente série très divertissante et passionnante.

Cette série est vraiment très agréable à suivre. La lecture est rapide et fluide. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à découvrir la série !

9781474962094-histoires-comme-ca-fr

Résumé :

Ce beau recueil illustré, conçu pour être lu aux jeunes enfants, réunit six histoires célèbres de Rudyard Kipling. Pourquoi le chameau a-t-il une bosse et l’éléphant, une trompe ? D’où viennent les taches du léopard, les fanons de la baleine et la peau plissée du rhinocéros ? Pour quelle raison le kangourou saute-t-il si haut ? Les tout-petits découvriront avec émerveillement l’origine inattendue de l’aspect de ces animaux.

Mon avis :

Ce livre réunit 6 histoires célèbres de Rudyard Kipling adaptées pour les jeunes enfants. Dans chaque histoire l’auteur a inventé une réponse qui fera découvrir aux enfants comment l’Éléphant a eu sa trompe, comment le Léopard à eu ses tâches, etc… Les réponses apportées aux questions sont bien trouvées et rigolotes. Les enfants apprécieront beaucoup de découvrir les réponses que l’auteur à inventer pour répondre aux différentes questions sur les animaux.

Le livre a une couverture rigide épaisse. Il est joliment illustré de dessins d’animaux amusants et colorés. Ce livre les fait voyager à travers les belles images dans leur imaginaire d’enfant. Les histoires sont courtes, ce qui les rend adaptés à la capacité d’attention des plus petits.

cvt_20-000-lieues-sous-les-mers_5145

Résumé :

Même les plus jeunes peuvent maintenant découvrir le capitaine Nemo et son sous-marin ! Un monstre marin attaque les bateaux ! Le professeur Aronnax veut le trouver. Oh ! Le monstre ! Non, c’est un sous-marin ! C’est celui du capitaine Nemo. Tous visitent les fonds marins et croisent un calmar géant. Aronnax et ses amis s’échappent. Mais où est passé le capitaine Nemo ?

 

Mon avis :

Balivernes nous propose une belle adaptation du livre de Jules Vernes 20 000 lieues sous les mers. C’est l’occasion parfaite de découvrir son univers, revisité, simplifié, colorisé mais surtout rendu accessible.

Les illustrations sont colorées et pleines de contrastes. Elles attirent l’oeil et sont très originales. Un vrai régal pour les yeux.  La mer et les fonds marins sont très bien rendus dans de beaux tons de bleus, violets et même roses. le texte court est écrit en gros caractères et reprend les gros traits de l’histoire et le nom des personnages.

Les pages sont cartonnées ce qui lui assure une longue vie aux livres . C’est un livre parfaitement adapté pour les tout-petits.

51ah3tvgyfl._sx195_

 

Résumé :

Voyance secours…

Le quotidien de Pierre se partage entre son immeuble (il est gardien), son tarot (il est aussi voyant), sa colocataire et son pékinois albinos. Il n’aspire qu’à une chose : qu’on lui foute la paix.
C’est compter sans Marion-Lara, nouvelle voisine et authentique cagole débarquée de son Marseille natal pour faire vibrer la capitale.
Quand cette jeune flic comprend la nature des dons de Pierre, elle se dit qu’un coup de pouce surnaturel ne sera pas de trop dans son boulot.

Des prostituées chinoises sous la coupe d’un sosie de la Première dame,
des kidnappings peu professionnels, des allergies aux cacahuètes qui sentent le meurtre…
Quoi de mieux qu’un peu de voyance pour aider à résoudre les enquêtes ?

Pierre Lunère est né dans un village du Sud-Ouest. Après divers jobs, il devient concierge d’un immeuble. Il est l’auteur de Dans la loge de l’ange gardien (Fleuve, 2014) et pratique la voyance depuis son adolescence.

Mon avis :

Ce fut une belle découverte en lisant ce livre. Le résumé, ainsi que le terme de comédie policière, m’ont grandement intriguée mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre en m’engageant dans cette histoire de voyance. L’auteur nous happe dès le début avec son écriture particulière, au rythme rapide et saccadé, ses personnages loufoques et les intriques mêlées au coeur de la capitale.

Pierre est gardien d’immeuble, mais aussi voyant (un vrai), entouré d’un pékinois albinos et de pas mal de femme, finalement. Avec Marion-Lara, sa nouvelle locataire flic, débarquée de Marseille, ils vont résoudre des enquêtes.  L’auteur entraîne nos enquêteurs de choc sur 5 intrigues qui se suivent ou se chevauchent. Il nous tient en haleine quant à certaines révélations.

Toutefois, la chute finale quant au devenir de la voix, nous laisserait espérer une suite et encore plus d’aventures pour notre duo de choc !

C’est décalé, drôle et foisonnant de personnages déjantés et de situations improbables. Une vrai réussite ! Je vais suivre cet auteur de très près !

51cg91edwvl._sx195_
Résumé :

Publié à l’occasion du 60e anniversaire du Petit Nicolas dont la première aventure est parue le 29 mars 1959, cet album collector réunit dix histoires sur le thème de la fête : Les cow-boys, Marie-Edwige, Le cirque, Le repas de famille, L’anniversaire de Clotaire, L’anniversaire de papa, Maixent le magicien, La distribution des prix, Le mariage de Martine et La fête foraine.

 

Mon avis :

C’est un plaisir de redécouvrir les histoires du Petit Nicolas avec ce bel album collector! Grand format, impression de qualité, illustrations bonus entre les chapitres : on savoure chaque page passée avec la petite bande de garnements. C’est un album, publié pour les 60 ans du héros se focalise sur les jours de fête. Un anniversaire, un mariage, une kermesse… voilà de quoi laisser libre cours aux fantaisies du jeune garçon et de son entourage !

Un livre qui se lit et relit à tout âge. Enfant, on s’identifie à Nicolas et à sa bande de copains, on s’imagine partager leurs parties de foot endiablées, se moquer avec eux du surveillant le Bouillon. Adolescent, on rigole de tout ce que Nicolas ne saisit pas ou déforme innocemment et des quiproquos en série que crée sa naïveté d’enfant. Adulte enfin, on se met à la place de sa maîtresse débordée, de son père vantard, de sa maman dépassée.

Ainsi un sourire nous prend à chaque instant, à travers des réparties cinglantes, un comique de situation et un humour souvent intrinsèque, du fait que le texte adopte le point de vue naïf du petit garçon. Je vous recommande, cela vous rappellera de bons souvenirs d’enfance !

 

51ekg2if3-l._sx195_

Résumé :

Un manoir, un passé sanglant, une soirée qui vire au cauchemar.

Halloween, dans un manoir en pleine campagne. Tu es invité, avec toute ta bande de potes, à la soirée de l’année.

Une fois sur place, Victor, votre hôte, vous raconte l’histoire morbide de la vieille demeure : il y a cent ans, un homme, dans un accès de folie, a sauvagement tué toute sa famille, avant de se faire exploser la cervelle. Depuis, on l’appelle le Baron Sans-Tête, et la nuit, on peut l’entendre pleurer dans les couloirs de la maison…

Alors que tu te moques clairement de ton pote et de ses histoires de fantômes à deux balles, un cri strident résonne, et la soirée bascule.

Dans cette histoire, onze fins sont possibles. Pour survivre, sauras-tu faire les bons choix ?

 

Mon avis :

Andy Raconte, connue en tant que youtubeuse, signe ici un livre jeux prenant et difficile qui conviendra aux ados à la recherche de frissons. Ce livre est un livre dont vous êtes le héros. Le livre vous promet 11 fins différentes. Je ne les ai pas toutes expérimentées, je n’en ai vécus que trois, mais elles ont des degrés très différents d’avancement dans l’histoire et dans les explications ! De quoi attiser la curiosité.

J’ai adoré le fait que l’histoire soit racontée non pas à la première personne, ni à la troisième personne mais à la deuxième personne du singulier. Ce qui est très peu commun. Cela m’a permis de me sentir totalement inclus dans l’histoire.

L’histoire démarre chichement, une bande de potes, un manoir flippant, des blagues pour faire peur et une fête pour Halloween. Des classiques. Mais ça fonctionne.

Mention très spéciale pour les illustrations que j’ai beaucoup aimées.

Pour une Youtubeuse totalement inconnu dans le monde du livre. Andy se débrouille à la perfection. Si vous aimez les thrillers sanglants (mais pas trop), les manoirs effrayants, ce roman est pour vous. A procurer aux jeunes ados qui aiment avoir peur !

9782203194786

 

Résumé :

Nous avons laissé les vampires s’emparer de la Terre. Il est temps de faire le ménage.
Suite à une épidémie de vampires, la race humaine a dû fuir la Terre et élire domicile sur la planète Palus. Mais menacée de nouveau par les monstres qui ont failli l’anéantir, l’humanité
lance le programme Interceptor : une mission de reconnaissance menée par une soldat d’élite, Poli, équipée d’une armure de combat surpuissante. Chargée d’annihiler toute vie ennemie de la surface de la planète, Poli découvre une fois sur place que les vampires ne sont pas seuls…

 

Mon avis :

Des vampires ont pris le contrôle de la Terre. Les humains sont partis de la planète et on bombardé de bombes atomiques, la Terre. Problème, les vampires sont toujours là. Du coup, on a dans l’idée d’envoyer un robot pour tuer les vampires restant.

L’opus reste intriguant et offre clairement son lot de retournements de situation notamment un gros vers le milieu de l’oeuvre. Preuve que le récit est plus construit qu’il n’y parait, le robot tant attendu ne gagne en importance qu’à partir du numéro 4. Durant les trois premiers numéros, on prend son temps, on place ses pièces et on installe, doucement mais sûrement, une histoire aux nombreux dénouements possibles.

La lecture est extrêmement rapide, décontractée, pas prise de tête. L’intrigue est simple, les combats sont nombreux. C’est un bon défouloir.

J’aimerais tellement voir un spin off sur la prise de la Terre par les vampires. Je pense que c’est un univers assez riche, il faut l’exploiter en profondeur. L’ensemble nous offre un premier tome de très bonne qualité ! J’ai vraiment hâte découvrir la suite !