Archives de la catégorie ‘Uncategorized’

fb2web

Résumé :

  1. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’échappe de prison et s’attelle à recruter des partisans, dont la plupart ignorent sa réelle intention : faire régner les sorciers de sang pur sur les êtres non magiques. Afin de contrecarrer les plans de Grindelwald, Albus Dumbledore fait appel à Norbert, son ancien élève à Poudlard. Dans ce monde des sorciers de plus en plus divisé, l’amour et la loyauté sont mis à l’épreuve, les amitiés les plus sincères et les liens familiaux ne sont pas épargnés.

Mon avis :

Ce livre est comme le premier tome c’est-à-dire le texte du film.  Pour rappel dans Harry Potter 01 elle mentionne déjà Grindewald ! De nombreux chapitres dans les Harry Potter parlent du passé de Dumbledore et Grindelwald. D’ailleurs, le film et livre est plus centré sur ces deux personnages que sur les Animaux Fantastiques et Norbert Dragonneau

Ce livre et ce film sont vraiment génial, il explique aussi les questions laissé en suspend du 1, surtout la probabilité pour que Dragonneau croise Grindelwald à New-York et tout se tient, Dumbledore ne peut pas combattre Grindelwald pour une raison extrêmement simple et inviolable. Dans ce livre et film, on y retrouve plein de référence à la sage Harry Potter, avec l’apparition du professeur Mcgonagall (qui est controversé par les fans !), les cours de défense contre les forces du mal avec Dumbledore, etc…

On a hâte de voir la suite, les personnes qui disent qu’il y a trop de personnages, et que l’on comprend rien, à un moment donné ils ont prévu 5 films donc 5 livres, ils vont en parler plus tard, et surtout si on commence à tout expliquer pour chaque famille ça serait long, ennuyant .

Je pense que certaines choses seront révélés dans les futurs films comme la naissance de Voldemort qui est née l’année où se déroule ce film, la seconde guerre mondiale, la bataille épique entre Grindelwald et Dumbledore, qui lui vaudras la célébrité et l’ascension en tant que directeur de Poudlard et considéré par beaucoup comme le plus grand sorcier des temps modernes. Un peu déçu d’avoir mis en retrait les animaux fantastiques (même si le niffleur apparait plusieurs fois).

J.K.Rowling a crée un monde magique, énorme et foisonnant. Comme fait-elle ! Le monde est riche et pleine de surprise ! Je suis fan !

Je vous conseille le film. Pour ma part, j’ai été le voir en 4DX. Ce fut énorme ! On rentre très bien dans le film grâce à cette technologie !

Publicités

Trauma zéro d’Elly Rosemad

Publié: novembre 15, 2018 dans Uncategorized

41-0lxplohl-_sx195_

Résumé :

L’euthanasie vient d’être légalisée. Gabriel, un jeune médecin séduisant et talentueux, va profiter de cette opportunité pour assouvir ses pulsions criminelles et sadiques à l’insu de tous. Ses proies seront des femmes en fin de vie, mais leur mort sera tout sauf paisible. Dans le même hôpital, Maddy, une psychologue au caractère rebelle abîmée par la vie, a mis au point Trauma Zéro, un protocole expérimental destiné à effacer les traumatismes de la mémoire des patients. Mais l’expérience a été suspendue suite à un accident. Alors qu’elle tente de la remettre sur pied pour oublier ses propres souvenirs douloureux, elle essuie le refus de ses collègues. Désemparée, elle ne sait plus vers qui se tourner. Pourtant un événement va tout changer. Un jour, elle surprend Gabriel en plein meurtre. Mais contre toute attente, Maddy lui propose le plus inattendu des pactes : ne pas le dénoncer en échange de son aide pour s’appliquer le protocole Trauma Zéro. Un jeu dangereux débute alors entre eux et ses conséquences seront terribles… Un thriller psychologique intense !

 

Mon avis :

Trauma Zéro est un thriller qui vous fait tourner la tête à mesure que vous avancez dans le récit mais surtout qui exploite un sujet complexe qui se trouve au cœur de tous les débats en France : l’euthanasie. Pour un premier roman l’auteure ne nous épargne rien, je dirai même qu’elle prend du plaisir à nous plonger dans cet univers glauque et malfaisant qu’est l’esprit de Gabriel. Mais elle va encore plus loin, elle associe à la folie de Gabriel, le problème de l’euthanasie qui est à ce jour d’actualité.

En 2025, l’euthanasie est officiellement légalisée, nous faisons la connaissance de Gabriel médecin anesthésiste/chercheur à l’origine du plan « euthanasie pour tous ». Dès le début on sent que Gabriel va être un personnage important de l’histoire, il sait en imposer mais surtout il a en lui une faille majeure que ses collègues ne suspectent pas, si Gabriel porte le nom d’un ange, il est loin d’en être un au vu du sadisme dont il fait preuve. Et puis il y’a la jolie Maddy, psychologue et collègue de Gabriel. Maddy qui elle-même souffre de son passé et de l’échec de son projet Trauma Zéro, mais les choses vont changer et Mady va se retrouver à signer un pacte avec le diable ou ce qui lui ressemble le plus au sein de cet hôpital.

J’ai adoré dans ce thriller que l’auteure prend son temps pour poser le décor et inoculer une atmosphère tendue, malsaine. Et puis, ce qu’il y a de très fort dans ce genre de roman, c’est quand l’auteur réussit à vous faire revenir quelques lignes en arrière, pour être bien sûr d’avoir bien compris ce qui vient d’être dévoilé ! Cette révélation à laquelle vous ne vous attendiez pas du tout !

J’ai passé un très bon moment de lecture.  Je remercie Elly Rosemad pour m’avoir fait vivre une lecture si intense et addictive. Pour un premier roman, c’est une belle réussite, je vais suivre cette auteure de près pour ne pas louper son prochain écrit.

La parole du chacal de Clarence Pitz

Publié: novembre 14, 2018 dans Uncategorized

418fh0bztil-_sx195_

Résumé :

« Partez à la découverte du Mali ! Rencontrez son célèbre peuple, les Dogons, et partagez leur vie durant trois semaines ! Célébrez avec eux le fameux Sigui, fête religieuse qui n’a lieu que tous les soixante ans ! Profitez d’un voyage unique et exclusif en petit groupe. Inscrivez-vous dès maintenant, les places sont limitées. Dogons 2027, l’expérience d’une vie. »

Claire aurait dû suivre son intuition et renoncer à ce voyage.

L’ombre fantomatique qu’elle a aperçue au milieu des tombes dogons dans un documentaire ne présageait rien de bon. Surtout qu’Armand, guide charismatique et anthropologue renommé, était resté curieusement évasif lorsqu’elle lui avait posé des questions sur ces caveaux. Armand dont le coup de volant a plongé leur camionnette dans un marigot.

Tout ça pour éviter un foutu chacal ! Le village dans lequel ils ont échoué après cet accident est peuplé d’habitants craintifs et entouré d’une nature hostile. Un village isolé et désuet où le temps semble s’être arrêté. Un véritable tombeau à ciel ouvert dont il est impossible de sortir. Dire qu’elle a entraîné Sacha, son fils de dix ans, dans cet enfer? Et que, chaque nuit, un mystérieux visiteur vient déposer d’étranges objets près du garçon.

Mon avis :

Avant toute chose, car ce n’est marqué nulle part dans l’ouvrage et que la question m’a taraudé durant toute la lecture : ce roman est le premier volume d’une saga… Et c’est une bonne chose, car il est absolument génial !

L’intringue se passe au Mali. Cette expédition, qui sur le papier paraît réglée dans les moindres détails, va rapidement tourner au cauchemar, surtout pour Claire, qui a eu la bonne idée d’emmener son fils Sacha, pensant lui offrir un voyage de découvertes et d’enrichissement.

On a chaud, soif, peur… La panoplie des émotions et ressentis est bien là. Un voyage angoissant et enrichissant mêlant suspense et culture . Ce thriller nous tient en haleine jusqu’à la fin.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Un excellent thriller, avec pleins de rebondissements, avec une écriture fluide et une intrigue captivante. C’est un livre passionnant !

41bwzvlvckl-_sx195_

Résumé :

Amandine Moulin a disparu. Son mari évoque un possible suicide, ses parents affirment qu’elle a été tuée, ses collègues pensent qu’elle s’est enfuie avec un amant, et autant de témoignages contradictoires qui ne collent pas avec la description qui est faite de cette mère de trois petites filles. Et puis il y a sa voix, que le lecteur découvre, en filigrane du roman, qui nous raconte une indicible vérité…

Un roman qui dépeint subtilement les affres du harcèlement conjugal. Par le biais d’une enquête de police entraînante, l’auteur parvient avec brio à nous plonger dans le mécanisme de destruction implacable qui se met en place autour de la victime. Elle dépeint la réalité d’un couple rongé par l’emprise, la manipulation et la perversion.

 

Mon avis :
Amandine disparaît laissant ses 3 filles et son mari Henry, professeur de français dans un lycée. Meurtre ? Suicide ?
Yoann récupére l’affaire 8 jours après, car son chef est un ex d’Amandine et il a été sollicité par les parents de celle-ci qui ne croient pas à la thèse du suicide. Yoann, séducteur invétéré, vient de mettre fin à la seule relation qui a compté pour lui d’une mauvaise façon, et il le regrette amèrement. Son équipe est composée de Marc, traumatisé par le suicide de son frère harcelé à l’école, et de Christian. C’est une équipe complémentaire, efficace, celle dont nécessite cette affaire délicate. Le roman alterne l’enquête et le récit d’Amandine 6 mois avant sa disparition, son quotidien familial et professionnel jusqu’à sa mystérieuse disparition.
Son mari Henry se révèle être un pervers narcissique qui pratique à un bon niveau le harcèlement conjugal psychologique. Sauf que la réputation professionnelle de son mari est à l’opposé de l’homme qu’il est. Personne ne peut imaginer cela, et seule la famille d’Amandine se rend compte, et seulement à faible mesure de ce qu’elle vit.
Les enquêteurs sont bien travaillés, sensibles, impliqués. Il découvre petit à petit la vrai vie d’Amandine. Amandine est une personne fragile, persécutée, embarquée dans un quotidien effroyable, toujours tendue et à fleur de peau, un oisillon tombé du nid qui tremble au moindre bruit.
J’ai bien aimé le déroulement de l’enquête, les différents points de vue de l’entourage d’Amandine, leur façon de percevoir le couple, le dénouement est bien trouvé. J’ai été ému par la pauvre Amandine, passionnée par ce livre, par tout ce qui est décrit. A signaler que l’inspecteur lui-même connaît quelques problèmes de couple car trop pris par son métier, sa compagne Alisha l’a quitté et il ne s’en remet pas. Mais ils se revoient et c’est donc une deuxième histoire de couple.
Un bon roman sur ce thème très bien traité.  J’ai passé un agréable moment de lecture, une fois commencé je n’ai plus lâché le livre. Tout y est à sa place: le ton juste, le style fluide, les personnages attachants et bien campés, les descriptions appropriées sans détails inutiles, la construction judicieuse, le thème intelligemment traité. Honnêtement, rien à redire.

51kcomljtxl-_sx195_

Résumé :

Elliot et la déesse Vierge n’en ont pas fini avec les ennuis : le démon de la mort Thanatos cherche toujours à dominer le monde, désormais aidé par sa terrifiante mère, Nyx, la déesse de la Nuit. Et pour couronner le tout, Héra, enquêtrice en chef sur la conduite immortelle, a privé de liberté les dieux de l’Olympe en punition pour être intervenus dans le monde des humains…

 

Mon avis :

Héra a décidé de punir les dieux de l’Olympe pour leur intervention dans les affaires humaines… Pendant ce temps, le terrible Thanatos cherche toujours à dominer le monde et il a du renfort, sa mère Nyx. Elliot aurait besoin du soutien des héros mais ces deniers ne sont pas disponibles…

Le livre réussit à avoir un humour phénoménal tout au long du livre (c’était encore plus drôle que le livre 1, et on a l’impression qu’il y a un superbe mélange d’humour pour les lecteurs plus jeunes et plus âgés). Les personnages, en particulier les dieux, en sont une grande partie car ce sont des personnages tellement loufoques et cool et c’était génial d’en savoir plus sur les dieux que nous connaissons déjà comme Zeus et Hermès, et de rencontrer d’autres comme Hadès et Perséphone pour la première fois.

Maz Evans est également excellent pour écrire ses méchants. Même s’ils font rire, ils nous terrifient encore (surtout Nyx et Patricia). Cependant, le livre est extrêmement poignant par endroits aussi, et on se retrouve en larmes lors de certaines scènes. La relation d’Elliot avec sa mère Josie est particulièrement déchirante.

Un nouvel opus aussi réussi et amusant que le premier ! Humour et aventures sont au rendez-vous ! A découvrir sans attendre.

cvt_orcs-et-gobelins-tome-4_136

Résumé :

Sa’ar n’est jamais sorti de sa mangrove et ne connaît rien des terres qui s’étendent au-delà l’estuaire. Jusqu’au jour où un seigneur Orc réduit son clan en esclavage. Privé de tout espoir, le gobelin découvre un monde où seuls les forts survivent. Il fait alors le serment de devenir le maître de la cité des Sang-mêlés, un ramassis de voleurs, d’assassins et de bâtards… Même si pour cela il doit devenir le pire d’entre eux

Mon avis :

La série Orcs & Gobelins s’enrichie d’un quatrième tome intitulé Sa’ar, paru aux éditions Soleil. Une bande dessinée de Nicolas Jarry, Paolo Deplano et Bojan Vukic, qui présente un gobelin naïf, qui va devoir trouver sa place, dans un monde hostile…

Gnar la Gargouille est l’étoile montante de la truanderie mais il se fait choper par la Garde-Ruelle qui le remet pieds et poings liés au maître sans nom et sans visage de la Cité des Sang-Mêlés qui par nostalgie raconte à son compatriote l’accomplissement de ses ambitions (et ce n’est sans doute pas un hasard si la gouvernance de la Cité des Sang-Mêlés ressemble peu ou prou à celle Waterdeep / Eauprofonde, la cité des splendeurs des Royaumes Oubliés de AD&D^^). C’est de manière surprenante, que le narrateur va conter son histoire à l’un des voleurs de la cité des sang-mêlé. Sa’ar se confie donc à un étranger, lui laissant ainsi la vie sauve. Il était encore jeune quand un seigneur orc réduisit son village en cendre et quelques-uns des siens en esclavage. Lui qui ne connaissait rien du monde, il va apprendre à y survivre !

L’histoire dévoile ainsi un fond très sombre, avec beaucoup de manipulation, de faux-semblants, de combats, de mensonges, de complots, de trahison et de fourberies, afin que chacun arrive à son but. Le dessin est toujours fidèle à la série, avec de beaux décors travaillés, des personnages fabuleux, un trait subtil et des scènes de combats superbes.

Les dessins sont comme d’habitude très bien colorisés. Juste parfait ! Un scénario qui reste classique, mais offre un divertissement enrichissant et un dessin parfait ! A se laisser tenter pour Noël qui approche à grand pas !

mo_9781474954372

 

Mon avis :

Nous nous servons beaucoup des livres pour répondre aux nombreuses questions que se posent les enfants. L’hiver approche. Des questions sur la neige arriveront beaucoup dans la bouche de nos enfants. Ce livre est donc tombé à pic !

Le principe des rabats à soulever a plaira beaucoup, ça rend l’apprentissage très amusant. Je trouve les explications assez claires. Le livre est conseillé à partir de 3 ans ce qui me semble assez juste car je pense que les questions arrivent aux alentours de cette tranche d’âge. Mais grâce à son format cartonné rien ne t’empêche de le proposer avant si votre enfant est très curieux et s’intéresse au sujet

Dans la même collection :

C’est quoi…un microbe 

C’est quoi…le caca

C’est quoi…le sommeil

C’est quoi…une étoile

 Usborne sur le Net : http://www.usborne.fr

Facebook : editionsusborne

51todlf7u5l-_sx195_

 

Résumé :
Votre mission : vous échapper du livre !

Inspirés des Escape Games, les jeux d’évasion grandeur nature qui font fureur, voici une toute nouvelle collection, les Escape Books.
Le principe est inédit : vous devez chercher des indices, résoudre des énigmes pour débloquer l’aventure et vous échapper du livre !

Dans cette première aventure, enfermé dans la tour Saint-Jacques, vous êtes poursuivi par l’esprit de l’alchimiste Nicolas Flamel… Seule votre astuce vous permettra de réussir !

Mon avis :

Un escape book est un livre dont vous êtes le héros, mais version « livre labyrinthe ». On passe d’une page en avant puis deux en arrière tout en suivant les indications et les règles du jeu mis en place. Une bonne découverte pour moi !

Dans celui-ci, nous sommes dans la peau de Valentin, un jeune homme qui en a marre de sa famille et des superstitions. Cependant, un jour, on lui raconte quelque chose concernant une tour près de chez lui. Tout de même un peu curieux, il s’y rend la nuit et termine par tomber dans les choux. Lorsqu’il se réveille, il est dans une salle de la tour, avec pour seule indication un petit carnet. Pourquoi il est là, comment a-t-il atterri ici ? Il ne sait pas et va essayer de le découvrir tout en trouvant la porte de sortie.

Ce livre est séparé en plusieurs parties : on a les deux parties de découvertes de la tour ; puis un livret où le narrateur (ou nous) marque ses découvertes et plein d’autres choses.

En résumé, Escape Book la Tour de l’Alchimiste est une réelle bonne idée et je suis totalement pour avoir plus de ce genre de livre. Par contre, il va falloir être patient et concentré !

J’en essayerai bien un autre d’escape book !

cvt_monsieur-fee_6216

Résumé :

Toutes les fées vivent dans la forêt. Chacune a un don et toutes sont différentes : il y a la Fée du Matin, la Fée des Bisous, la Fée du Courage… Et puis, il y a Monsieur Fée.

 

Mon avis :

Cet album nous entraîne dans une forêt peuplée de fées. Il y a la fée des Bisous, la fée du Matin ou encore la fée du Logis, chacune possédant un pouvoir bien précis. Et il y a Monsieur Fée. Ce dernier ne sait pas trop à quoi il sert, il se cherche. Il décide un jour de quitter la forêt pour voir s’il est plus utile ailleurs. Un coup de baguette par-là, un coup de baguette par ci et voilà que le monde se révèle sous un nouveau jour.
Une jolie histoire pleine de fantaisie qui délivre un beau message pour les enfants sur la différence. Car, en effet, chacun, à sa manière, peut apporter quelque chose aux autres et il faut s’accepter tel que l’on est.
Parce qu’il est original et inattendu, ce Monsieur Fée est une lecture plaisante et recèle de qualités qu’il faudra dénicher au détour des pages, tout comme ce personnage ailé qu’on a adoré rencontrer!
Il est fort possible que le sourire vous viendra, comme par magie…

4139pyovybl-_sx195_

Résumé :

Joseph est un collégien qui n’arrive pas à s’affirmer et à se faire des amis. Lorsque Manon débarque dans sa classe de 4e, ils se prennent immédiatement d’amitié l’un pour l’autre. Manon est sûre d’elle, et elle ne peut supporter de voir son nouvel ami se laisser maltraiter sans réagir. Mais derrière sa force apparente, Manon cache un lourd secret de famille, et Joseph est bien décidé à l’aider à faire la lumière sur ses origines.

Mon avis :

Joseph se fait harceler à l’école pour diverses raisons… Manon arrive dans sa classe de 4ème et Joseph sent qu’elle pourrait devenir sa meilleure amie et c’est justement ce qui arrive. Manon ne supporte plus les moqueries des autres envers son nouvel ami et décide qu’il est temps que cela cesse mais la jeune fille cache un lourd secret sur son passé…

Le roman aborde beaucoup de thématiques : l’amitié, , la vie au collège et les origines familiales ( et notamment comment il est important de les connaître pour grandir en toute sérénité). Cela rend le roman très actuel et ancrée dans son temps, proche des préoccupations des ados d’aujourd’hui. Ce roman aborde également un sujet sous-jacent en évoquant la problématique du harcèlement, avec beaucoup de réalisme mais sans tomber dans le misérabilisme.

Le Courage d’être moi est un roman court, facile à lire, qui met en scène deux personnages que tout oppose mais liés par une tendre amitié. Joseph, qui manque de confiance, trouve un modèle en la personne de Manon, une adolescente à la personnalité bien affirmée. L’un et l’autre vont s’entraider, Joseph en aidant Manon à retrouver ses origines familiales et Manon en aidant Joseph à prendre confiance. Une belle et touchante petite histoire, ancrée dans son temps, proche de quotidien et des préoccupations des ados d’aujourd’hui.