cvt_mon-amie-sophie-scholl_1952

 

Résumé :

Elle, elle n’a rien fait. Ou si Peu. Elle aurait bien voulu. Etre courageuse, engagée, résistante, comme son amie, Sophie. Mais Elisa ne se sent pas le cran. Alors, elle écrit pour avoir moins peur. En 1941, à Münich, l’étau se resserre autour des opposants au régime…

Mon avis :

Pour ma part, j’ai adoré le livre « mon amie Sophie Scholl ». On s’attache rapidement aux personnages qui vivent des moments difficiles pendant la période hitlérienne. L’histoire est palpitante vu le parcours et l’horreur que vivent les personnages quotidiennement.

Ce livre est un roman sur le thème de la Shoah. Celui-ci est écrit sous la forme d’un journal « intime » écrit quotidiennement et daté.
On peut facilement se mettre à la place du Elisa, le personnage principal, du fait qu’elle exprime clairement ses émotions, sentiments et ressentis. Elisa voudrait être aussi courageuse que son amie Sophie Scholl, opposante allemande au régime nazi qui avait créé le mouvement de résistance « Rose blanche ». Elle confie ses peurs à son journal intime, ce qu’elle nomme sa lâcheté face au courage de son amie Sophie. Elle retrace la montée du régime nazi, les arrestations, la terreur. L’auteur imagine une amie à la figure héroïque et bien réelle de la résistance au nazisme arrêtée et décapitée à l’âge de 22 ans en 1943.

J’ai trouvé ce livre génial et très émouvant. Il amène à réfléchir sur les agissements que nous aurions pu avoir ou pas dans leur situation.

Publicités

bm_cvt_la-jeune-fille-sur-la-falaise_7227

 

Résumé :
Pour échapper à une récente rupture, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande auprès de sa famille. C’est là, au bord d’une falaise, qu’elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille qui va changer sa vie.

En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, elle se rend compte du lien qui unit leurs deux familles. Les horreurs de la guerre, l’attrait irrésistible du ballet, le destin d’un enfant abandonné, ont fait naître un héritage de chagrin, qui a tour à tour marqué chaque nouvelle génération.

C’est finalement l’intuition d’Aurora qui leur permettra de se libérer des chaînes du passé, et d’aller vers un futur où l’amour triomphe sur la perte.

Mon avis :

Encore une fabuleuse histoire publiée aux éditions Charleston. J’affectionne particulièrement leur romans, cela représente toujours une magnifique pause lecture, du romantisme, de l’émotion…
J’ai aimé la façon dont tout se dénoue petit à petit, les personnages sont fouillés et tellement bien dépeints que l’on ne peut que ressentir fortement les émotions qu’elles soient de joie ou de tristesse.

Les personnages féminins sont des personnages de femmes fortes, courageuses et sont à l’opposé des ravissantes idiotes dont on nous abreuve la plupart du temps. Là elles prennent leur destin en main et se battent pour leurs convictions… La force de ce texte c’est donc aussi des personnages forts et marquants. Vous en aimerez certains, autant que vous en détesterez d’autres. Une empathie que je pense inévitable si vous aimez ce genre de romans.
Ce roman souligne la force de l’amour. L’amour dans tous ses états, entres des êtres qui se sont aimés avec ardeur et passion. Parlons de cette passion, elle anime d’ailleurs tout le texte de Lucinda Riley qui nous livre un texte fort, riche et complexe. Au fil des pages le voile baisse sur le secret de famille qui lie les Lisle et les Ryan, un véritable drame se tisse à travers notre lecture…

Des histoires d’amour impossibles, des sacrifices, des trahisons et retournements de situations, des hasards et coïncidences folles…
Nous retrouvons de la part de Lucinda Riley, une écriture très fluide, entraînante, captivante. On tourne les pages les unes après les autres sans trop de difficultés.  Encore un super livre à ajouter à la longue liste des livres de qualité des Editions Charleston.

512bcdozbe4l-_sx195_

Résumé :

Agatha Christie, en voilà une reine du crime ! À la lecture de chacun de ses livres, vous vous triturez les méninges pour découvrir le coupable, et finalement, Hercule Poirot, Miss Marple ou Tommy et Tuppence Beresford vous coiffent au poteau.
Mais si après la présentation de la situation, le plan de la scène de crime et l’énoncé des indices, la solution n’était pas dévoilée ? Ce serait alors à vous de devenir détective amateur !
Retrouvez les 13 plus belles enquêtes de la grande Agatha Christie résumées avec des dessins aussi drôles qu’instructifs et tentez à votre tour de retrouver les coupables !

 

Mon avis :

Tout le monde connait au moins une œuvre d’Agatha Christie ! Et bien, si vous ne connaissait pas, vous allez vous creuser les méninges. Ce sont  13 des plus célèbres romans de la reine du crime à retrouver dans cet ouvrage pour mener l’enquête…

Après un rappel des « bases » (le Royaume-Uni de l’époque, biographie d’Agatha Christie, les héros…), nous entrons dans chacun des polars avec le même séquencement : le résumé, les personnages, le lieu du crime : là où tout a commencé, les premiers témoignages et le fil de l’enquête. A nous de mener l’enquête, le coupable n’est pas révélée. Seul un indice nous est donné.

Un livre original, plein d’humour, qui nous permet de nous replonger dans l’univers de la reine du crime, Agatha Christie. C’est un livre à se procurer si vous aimez l’univers d’Agatha Christie !

 

51ctl0wmuel-_sx195_

Résumé : 

Une fée, c’est merveilleux. Dix fées réunies, c’est prodigieux ! Pourtant, il existe beaucoup mieux.. ;

A celle qui est mieux que dix fées…

Je vais te présenter dix fées. Chacune d’elles possède un don particulier. Quand tu les auras toutes rencontrées, tu auras une drôle de surprise, car une fée, c’est merveilleux, dix fées réunies, c’est prodigieux, mais pourtant, il existe encore beaucoup mieux…

10 fées, toutes aussi différentes les unes des autres, présentées dans leur univers de douceur et de poésie, pour définir les qualités d’une maman, la sienne. Il fallait bien tout cela pour cette reine.

Un petit livre enchanteur pour dire « Je t’aime » à sa maman. Un régal pour les yeux et le cœur.

 

Ma lecture : 

Quel joli coup de coeur ! Voilà un petit livre superbe et unique.  La douceur qui se dégage, la tendresse du texte, et l’époustouflante mise en illustration, une véritable réussite !

À travers ces quelques pages, nous rencontrons dix petites fées toutes plus mignonnes les unes que les autres. Celles-ci peuplent discrètement notre quotidien. Elles sont tantôt câlines, cuisinières, tantôt rassurantes et apaisantes. Alors, qu’est-ce qui peut être mieux que ces dix fées ?
Je vous donne un indice, la réponse se trouve à la dernière page.

Une double narration si particulière, si choisie, si réfléchie et intime… C’est le texte, sublimé par les illustrations de Cathy Delanssay.

C’est selon moi, un livre à mettre entre les mains de toutes les mamans du monde, afin qu’elles puissent lire à leurs enfants combien elles les aiment. Une vrai réussite ce livre !

 

 

 

005079783

 

Résumé :

Moi, c’est Clark Kent et je suis trop content d’avoir retrouvé mes amis Bruce et Diana pour une semaine en camp nature ! À nous les courses en canoë, les randonnées en forêt, les concours de tir à l’arc… Le seul problème, c’est qu’on a l’impression d’être chaque jour un peu moins nombreux ; Si on ajoute à ça les traces de pas monstrueuses découvertes près du lac : je sens que le club des Super-héros va bientôt devoir reprendre du service !

 

Mon avis :

Ce tome est écrit du point de vue de Clark Kent.Alors que le livre précédent a été écrit dans le point de vue de Bruce Wayne.

Batman, Superman et Wonder Woman partent en camp nature. Ils espèrent profiter de toutes les activités en forêt mais bientôt les problèmes arrivent ! Plusieurs enfants disparaissent et des traces de pas vraiment bizarres sont découvertes près du lac…  Ils rétablissent leur petit groupe d’enquêteurs criminels et travaillent ensemble avec quelques autres personnages pour tenter de résoudre les mystères du camp. Toujours aussi captivantes et pleines de surprises, ces nouvelles aventures nous emmènent cette fois sur les traces d’une étrange créature…

Ce livre ressemble beaucoup au tome précédent, il est écrit dans le même style. Les graphismes sont très beaux et dynamiques ! Il a des illustrations incroyables pour accompagner l’histoire qui aide à construire l’histoire déjà bien établie.

A découvrir sans attendre !

515gh5gd7hl-_sx195_

Résumé :

Après le succès en salles des deux premiers films, retrouvez la cultissime famille Tuche dans des scénarios inédits sous forme de récits courts.

Le lecteur suit les aventures cocasses de Jeff et Cathy Tuche, leurs trois enfants et Mamy Suze, notamment la participation de Stéphanie au concours de Miss Chaffougnard sur Berdasse et la visite d’un ministre à l’usine Billasse.

Une famille très modeste de Bouzolles, dans le nord de la France, gagne le gros lot à la loterie et se retrouve à la tête d’une fortune colossale.

Mon avis :

Les Tuche sont de retou. Vous les avez adoré au cinéma, vous aller les adorer en bande dessinée !  Et ce premier album est très convaincant.
Dans ce premier album, nous suivons la vie quotidienne de la famille. Malgré une somme colossale remportée à la loterie, Jeff, Cathy, les enfants et mamie Suze n’ont absolument pas changés. Ils sont restés égale à eux même et vivent leur vie de la plus simple des façons.
Les dessins sont très ressemblants aux personnages des films. On retrouve des scènes très colorées. Très réussis.
Le livre fait plusieurs référence au film avec notamment des répliques cultes vu dans celui-ci comme « Des frites, des frites, des frites » ou encore « Un pour Tuche et Tuche pour un ».

On y retrouve aussi des planches très originales, avec comme exemple un jeu de labyrinthe, où Jeff doit trouver le bon chemin pour sortir les poubelles. Totalement délirant, comme à son habitude.

Pour conclure, cette adaptation des Tuche, est avant tout conseillée à celles et ceux qui ont adorés les films. Ensuite, si vous ne connaissez pas cette famille, cette bande dessinée est parfaite pour en faire la connaissance. En bref, une lecture agréable et drôle afin de passer un bon moment de lecture.

 

cvt_cache-cache-monstres_4879

Résumé :

Dix monstres étranges se sont cachés dans ce livre !

Pour les découvrir, il faut retourner les objets. Gare à l’orange appétissante et au joli vase de fleurs, car ils ne sont plus très normaux. Tout peut se transformer en monstres effrayants !

« Je ressemble à un vase avec des fleurs…
Mais je suis un crâne qui fait peur ! »

« Je ressemble à une orange délicieuse…
Mais je suis une araignée dangereuse ! »

Un livre-défi animé parfait pour les enfants qui adorent jouer à se faire peur !

Mon avis :

A l’intérieur de ce livre pour enfants, vous allez voir que les apparences sont parfois trompeuses et que ce que l’on voit, peut vite se transformer en des monstres effrayants et… rigolos.

Dans chaque page propose aux enfants de trouver le monstre qui est caché.  Assez rigole car on retrouve par exemple que le chapeau d’une demoiselle peut effectivement se transformer en soucoupe volante, ou encore un pot de fleurs en tête de mort, …

J’ai bien aimé ce livre car les dessins sont rigolos et surtout ils cachent des monstres vraiment inattendus, là où on ne les attend pas.

Je pense que les jeunes enfants vont beaucoup aimer ce livre car il joue beaucoup sur l’imagination des enfants. Les enfants qui aiment les peurs contrôler seront servis ici. Je pense que les enfants vont également beaucoup aimé pouvoir manipuler ce livre. En effet sur chaque page, il faudra retourner l’objet pour voir apparaitre le monstre caché. Ce petit jeu leur plaira beaucoup.

Autre point positif, ce livre est très solide et vous pouvez donc laisser votre enfant le manipuler sans problème. Un album original par le concept

51g5uh8qegl-_sx195_

Résumé :

L’orc Turuk se réveille, sonné, blessé et amnésique. Il arpente les rues d’une cité abandonnée. A l’exception d’un mystérieux archer cherchant à l’épingler et de créatures craignant la lumière qui veulent le dévorer. Qui sont-elles ? Pourquoi cherche-t-on à le tuer ? Qu’est-il arrivé dans cette ville ? Et que fait-il ici ? Pourtant, il ne faudrait pas s’éterniser, la nuit arrive et la mort avec…

 

Mon avis :

Elle est toute jolie et toute fraîche, la nouvelle série dans l’univers d’Elfes, consacrée aux culs verts, les orcs, vient d’arriver en beauté. C’est dans cette optique qu’après les séries « Elfes » et » Nains », c’est tout logiquement que les éditions Soleil lance la série » Orcs & Gobelins » . Le concept est toujours le même, une équipe différente à chaque tome. 5 volumes pour chaque saison. Mais on ne s’en lasse pas !
Ce premier tome laisse augurer une série de très bonne qualité, qui se déroulera au gré des personnages qui se veulent emblématiques, charismatiques, attachants.

Turuk, un semi-orc se réveille blessé et amnésique dans une cité abandonnée. Jusqu’au moment où il découvre les âmes vivantes peuplant la cité et ce chasseur qui semble le traquer. Comment est-il arrivé là ? Pourquoi ne se souvient-il de rien

J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir à suivre le recouvrement de mémoire de cet Orc, découvrant peu à peu sa personnalité, prise entre quelque chose comme l’honneur et la fierté et quelque chose comme trahison, fourberies et même pire…

Toute l’histoire tourne en fait sur cette espèce de double jeu qui s’instaure judicieusement au fil du récit. Ce double jeu s’opère à plusieurs niveaux, à la fois dans la personnalité de l’Orc, dans ses origines, mais également dans le récit lui-même, dont la conclusion argumentera dans ce sens-là. Turuk se révèle être un personnage qu’on adore dès le départ et qu’on déteste à la fin…

Les dessins sont comme d’habitude très bien colorisés. juste parfait ! Un scénario qui reste classique, mais offre un divertissement enrichissant et un dessin parfait !A se laisser tenter pour Noël qui approche à grand pas !

 

cvt_walking-dead-tome-28-vainqueurs_5828

Résumé :
Tandis que la communauté de la Colline a fui, Dwight rejoint Rick et lui affirme que les Chuchoteurs ont été détruits. Mais si Beta a effectivement perdu une bataille, il lance une horde de rôdeurs sur Alexandria.

 

Mon avis :

Envoyé par les chuchoteurs, une horde de zombies avance vers Alexandria. Une autre horde avait déjà détruit la Coline.
Ricki et Andrea tentent de trouver un moyen de sauver la ville. Une stratégie se met en place. Un escadron cornaqué par Andrea va tenter de détourner le flot des zombis mais la masse en mouvement est si énorme que les gesticulations des survivants paraissent dérisoires.

Attention au spoiler :

Je pense que la facilité avec lequel le groupe a su gérer les problèmes, n’a d’autre but que de nous faire voir leur imprudence. En effet, la guerre avec les chuchoteurs n’est à mon avis pas terminée. De plus la rébellion rapidement calmé par Negan, n’en est à mon avis qu’à ces prémisses.
Le Tome écarte aussi ses problème pour je pense, se centrer sur une mort centrale dans l’univers de The Walking Dead: celle d’Andréa et nous dévoiler un peu plus le personnage de Negan

La mort de Lori avait pour le moins bouleversé Rick au point que celui-ci conversait tout seul au téléphone avec une Lori tirée de son imagination.
Celle d’Andrea semble prendre une tournure similaire dans le ressenti de Rick. En effet, lors de l’escadron mis en place, Andrea se fait mordre en sauvant Eugène. Bien que rendu plus fort par ses années des survies, il n’en reste pas moins un homme. La scène finale où Rick se recroqueville sur la tombe d’Andréa nous laisse présumer un Rick qui se tournera à nouveau vers une sorte de folie.
Dans ce Tome on voit un Rick affaibli, aidé sans cesse par Negan, peinant à lutter contre Sherry, et finalement abattu par la mort d’Andréa.
Il semble donc que l’histoire de Rick commence à tourner à sa fin.

A l’opposé, nous retrouvons un nouveau Negan !
Lors de l’attaque, il se retrouve avec Rick, lui dévoilant une partie de sa vie et lui montrant qu’ils ne sont pas si différents.
On voit dans ce Tome un Negan sûr de lui, matant la rébellion avec panache, mais l’on voit aussi son côté humain notamment lorsqu’il parle avec Rick et lorsqu’il se rend auprès d’Andrea.
Negan devient donc de plus en plus un personnage central dans l’histoire de The Walking Dead et devient de surcroît de plus en plus en accord avec le groupe de Rick.

Un peu déçu de la couverture. Je ne comprends pas l’image où beaucoup de monde s’agenouillent devant Negan. Du coup, je m’attendais dans ce tome à que Negan prenne le pouvoir. Mais ce ne fut pas le cas, peut-être au prochain tome. Qui sait… J’ai hâte de découvrir la suite !

ou-est-mon-renne

Résumé :

De grandes illustrations brillamment colorées.

Avec différentes matières à toucher au fil des pages.

Robuste, à coins arrondis et surface nettoyable.

Un livre qui se regarde et qui se touche, parfait pour développer le langage et le sens tactile des tout-petits.

 

Mon avis

Un superbe coffret signé.Où est mon renne ? est un ravissant livre tactile conçu pour les bébés et les jeunes enfants. Il est ici accompagné, à l’intérieur d’un joli coffret cadeau, d’un adorable renne en peluche douce et souple qui ressemble trait pour trait au renne de l’histoire. Les premiers touchent les différentes textures, les seconds apprennent de nouveaux mots : soyeux, caoutchouteux, … Les pages sont en cartons épais et en bonus l’enfant a droit à un renne des plus jolis et des plus doux.

 

Les enfants ne se lasseront pas d’observer les illustrations colorées et de découvrir sur chaque page des matières à toucher tout en suivant le texte simple et répétitif avec leurs parents. Un très beau cadeau à offrir aux tout petits.